Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Financements

L’accord pour solder un emprunt toxique de Vichy-val-d’Allier contesté au tribunal

Publié le 31/08/2016 • Par Pablo Aiquel • dans : A la Une finances, Actu experts finances, Régions

Justice sign
Fotolia david_franklin
Trois habitants, militants d’Attac, ont déposé un recours au tribunal administratif pour contester la délibération de la communauté d’agglomération Vichy-val d’Allier actant, en juin dernier, l’abandon des poursuites contre Dexia, afin d’obtenir l’aide de l’Etat pour solder un emprunt toxique.

C’est en leur nom propre, en tant que citoyens contribuables dans des communes de la communauté d’agglomération de Vichy-val d’Allier (Allier, 23 communes, 77 000 hab.), que trois militants d’Attac ont déposé un recours au tribunal administratif de Clermont-Ferrand contre la délibération prise le 30 juin dernier par l’intercommunalité pour sortir d’un emprunt toxique contracté en 2007 auprès de Dexia.

« La délibération prise est illégale, elle est l’héritière d’un contrat spéculatif. Nous voulons des explications sur les indemnités de remboursement anticipé que les élus et les contribuables n’ont pas eues », a expliqué Frédéric Panne, porte-parole d’Attac-Bassin de Vichy, avec les autres plaignants Alexis Mayet et Bernard Villate, lors d’une manifestation lundi devant le siège de la communauté d’agglomération.

Selon les calculs de l’association, le capital restant dû au 1er juillet 2016 est de 6,1 millions d’euros tandis que l’indemnité de remboursement anticipée (IRA ...

Article réservé aux abonnés Gazette & Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

L’accord pour solder un emprunt toxique de Vichy-val-d’Allier contesté au tribunal

Vous êtes connecté comme

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X