Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • Contrat à impact social : l’Adie veut redynamiser les territoires ruraux avec du microcrédit

Développement économique

Contrat à impact social : l’Adie veut redynamiser les territoires ruraux avec du microcrédit

Publié le 02/09/2016 • Par Isabelle Raynaud • dans : France

environnement
Fotolia tuk69tuk
Permettre à des chômeurs de retrouver un emploi et un revenu en créant leur entreprise, c'est le pari de l'Adie. Grâce au nouveau dispositif lancé par l'Etat du "contrat à impact social", l'association veut développer son action dans les territoires ruraux.

Les contrats à impact social doivent permettre de faire financer un programme social innovant par un investisseur privé, qui sera remboursé par la puissance publique uniquement en cas de succès. L’Adie, association qui aide les personnes sans emploi à créer leur entreprise en accordant des microcrédits, a répondu à l’appel à projet lancé par l’Etat en mars 2016 (ouvert jusqu’au 1er mars 2017) : le but est de développer le microcrédit dans les territoires ruraux pour redynamiser les centres bourgs, comme l’explique Alice Ponsero, responsable des partenariats privés à l’Adie.

L’Adie est un des premiers organismes à avoir répondu à l’appel à projet de l’Etat, concernant le « contrat à impact social ». Qu’est-ce que c’est et pourquoi votre association se lance dans ce projet ?

L’idée de ce dispositif est d’avoir un contrat tripartite entre une autorité publique, des investisseurs privés et un opérateur social. L’autorité publique ne paie que si elle a, a minima, généré autant d’économies que le prix du projet. L’autorité n’est donc jamais perdante puisqu’elle ne paie que si elle économise au moins le montant du projet.

Nous proposons de lancer un projet innovant pour l’Adie pour couvrir des territoires ruraux sur lesquels nous ne sommes pas présents aujourd’hui car ils sont à trop faible densité. Nous mettons en place un nouveau projet avec une nouvelle méthode. Aujourd’hui, nous proposons un accompagnement pour les personnes qui veulent créer leur ...

Article réservé aux abonnés gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Contrat à impact social : l’Adie veut redynamiser les territoires ruraux avec du microcrédit

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X