En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Déposez votre CV Fournisseurs du secteur public

Logo Gazette.fr

 

Réagir

[Editorial] Fonction publique

Tout en nuances

Publié le • Mis à jour le • Par • dans : France

0

Commentaire

Réagir

© A. Koss/ La Gazette des communes

Les bilans sociaux 2013 de la FPT ont été rendus publics à la fin juillet. Dommage ! On aurait préféré qu'ils soient versés plus tôt aux débats fortement teintés de « fonctionnaire bashing ».

 

L’exploitation technique de ces chiffres, issus des rapports sur l’état des collectivités territoriales au 31 décembre 2013 (1), aurait permis de s’appuyer sur des données que l’on peut considérer comme fiables. Tout est passé au scan : emploi, temps de travail, régimes indemnitaires, formation et santé au travail.

La photographie obtenue des 1,95 million d’agents de la FPT est, techniquement, de bonne qualité : il y a du blanc, du noir… et du gris !

Panorama

En 2013, le taux d’emploi des agents en situation de handicap a atteint les 5,4 % dans les collectivités territoriales, un chiffre en augmentation depuis 2009 (4,2 %). Les absences pour raisons de santé connaissent une légère hausse par rapport à 2011, passant de 21,8 à 22,5 jours, du fait, notamment, d’un regain des absences pour longue maladie.

Mais sur ce cliché panoramique, on découvre certains détails révélateurs de marges de progression. Près de 60 % des fonctionnaires et des contractuels sur emploi permanent sont des femmes. Mais le taux de féminisation des emplois fonctionnels (7 200 estimés en 2013) ne s’élève qu’à 37 % !

Fortes disparités

A noter également que le régime indemnitaire représente 19,7 % de la rémunération totale des agents fonctionnaires et 12,8 % chez les contractuels. Là encore, on relève de fortes disparités. C’est dans les services départementaux d’incendie et de secours que la part des primes dans la rémunération est la plus élevée : 36 %.

Globalement, cette part augmente avec la taille de la collectivité ou de l’établissement. Ainsi, les agents permanents des communes et établissements communaux de moins de 20 000 habitants ont une part de prime comprise entre 19 et… 6 %.

Au-delà des chiffres, la photographie ainsi réalisée rappelle que la FPT n’est ni homogène ni parfaite. Mais aussi qu’aucune solution « simple », ou soi-disant « globale », ne permettra de la « retravailler » aisément.

Haut de page

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés Fonction publique territorialeSalaire fonction publique

0 Commentaire

Ajouter un commentaire
  1. Ajouter un commentaire

      Votre e-mail ne sera pas visible

    Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.