En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X

Club Finances

 

Réagir

Finances locales

Vers un encadrement des délais de versement des subventions aux communes ?

Publié le • Mis à jour le • Par • dans : A la Une finances, Actu juridique, Actualité Club finances

0

Commentaire

Réagir

© Fotolia

Les départements et régions qui accordent une subvention aux projets d'investissement des communes seront peut-être bientôt contraints d'en préciser les délais et les modalités de versement, comme le propose un texte qui vient d'être déposé au Sénat. Objectif : éviter les retards de paiement et les coûts des prêts-relais.

 

La proposition de loi n°678 relative aux délais de versement des subventions attribuées aux communes par les régions ou les départements a été déposée à la commission des finances de la Haute-assemblée le 10 juin dernier par le sénateur non-inscrit Jean-Louis Masson (Moselle). « Les subventions accordées par les régions ou les départements aux projets d’investissements des communes ne font actuellement l’objet d’aucune contrainte de délai de versement. Ce n’est pas le cas de l’État dont les arrêtés de subvention doivent préciser les modalités de payement », explique l’auteur du texte. Or, lorsque certains exécutifs accordent des subventions sans s’assurer qu’ils disposent des crédits de payement, cela peut différer le versement des subventions jusqu’à dix-huit mois ou plus.

« Pour les communes cela entraine des difficultés inextricables car de leur côté, elles doivent respecter les délais de paiement des entreprises. Elles sont alors contraintes de souscrire de coûteux emprunts relais qui déstabilisent le bouclage de leur plan de financement », poursuit Jean-Louis Masson qui souligne que « la décision d’attribuer une subvention doit être prise de manière responsable en évitant d’imposer à la collectivité bénéficiaire des frais financiers imprévus. »

Ainsi, l’article unique de la proposition de loi prévoit :

« Quelle que soit sa forme, une décision attributive d’une subvention prévue au I ou au II de l’article L. 1111-10 du code général des collectivités territoriales, doit préciser la nature et le montant prévisionnel de la dépense subventionnable engagée par le bénéficiaire, le taux prévisionnel de la subvention, ainsi que les délais et les modalités de son versement. »

Le calendrier d’examen de ce texte n’est pas encore connu.

Haut de page

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Domaines juridiques Finances - fiscalité

0 Commentaire

Ajouter un commentaire
  1. Ajouter un commentaire

      Votre e-mail ne sera pas visible

    Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.