En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X

Club Prévention Sécurité

 

Réagir

Politique de la ville

Le projet de loi Egalité et citoyenneté immuable face aux attentats

Publié le • Mis à jour le • Par • dans : A la une, Actu experts prévention sécurité, France

0

Commentaire

Réagir

Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la jeunesse et des sports Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la jeunesse et des sports © Ph. Houze

La commission spéciale du Sénat en charge du projet de loi Egalité et citoyenneté réalise actuellement ses dernières auditions, avant l'examen des amendements à la rentrée de septembre, et l'examen du texte en séance début octobre. Alors que deux nouveaux attentats ont touché la France en moins de deux semaines, Patrick Kanner, le ministre de la ville auditionné le 27 juillet par la commission, a rappelé que ce texte est une réponse de long terme, pérenne, aux problèmes d'apartheid territorial et social.

« Le projet de loi Egalité et citoyenneté est une réponse « soft power », douce, longue et pérenne, face aux réponses régaliennes fortes et immédiates du ministère de l’Intérieur et de la Défense », a justifié Patrick Kanner devant les sénateurs de la commission spéciale du Sénat. En renforçant l’engagement, en permettant aux jeunes d’accéder à l’autonomie, en luttant contre les discriminations, on renforcera la cohésion de notre société ».

Adopté par l’Assemblée nationale le 6 juillet, le texte comporte trois volets – citoyenneté et émancipation des jeunes, mixité sociale et égalité des chances dans l’habitat, et égalité réelle.

Lire aussi :

Premier round pour le projet de loi Egalité et citoyenneté

C’est le premier volet que porte plus particulièrement Patrick Kanner, avec notamment le développement du service civique.

En introduction, il est revenu sur les attentats : « Notre pays a besoin d’unité. Comment la construire ? Il faut refuser les solutions faciles, instinctives, ne pas céder à la division. Comment mettre en place des réponses qui rassurent les citoyens, et leur demander de prendre leur part ? Les Français veulent agir : on voit un afflux de personnes dans les bureaux de recrutement des réservistes, dans le secteur associatif. Aujourd’hui nous avons quatre demandes pour un poste de service civique. Il faut apporter un terreau fertile à ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Nouvel utilisateur ? Créez votre compte

Offre pour l’ensemble des agents de votre collectivité, demandez un devis

Haut de page

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

VOUS ÊTES ABONNÉ AU MAGAZINE LA GAZETTE DES COMMUNES

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Le numéro d'abonné se trouve sur l'emballage plastique du magazine. Il s'agit de la série des 8 ou 9 premiers caractères du code présent au-dessus de l'adresse postale. Il peut comporter un / ou une lettre.

Dans les exemples ci-contre, les numéros d'abonné sont :
1/1234567 ou A1234567

J'ai jeté l'emballage du magazine. Comment retrouver mon numéro ?

Demandez votre numéro d'abonné auprès du service abonnement : 01 40 13 50 65

VOUS ÊTES ABONNÉ A LA GAZETTE OU AU CLUB PREMIUM

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné vous a été envoyé par e-mail.
Il est composé d’un chiffre puis d’un slash (/) suivi d’une série de 7 chiffres
(exemple : 1/2345678)

Vous ne retrouvez pas votre numéro d’abonné ?

Demandez le auprès du service abonnement :
0 820 320 901 (Numéro Indigo : 0.12€TTC/min)