En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Déposez votre CV Fournisseurs du secteur public

Logo Gazette.fr

 

Réagir

Aménagement du territoire

La France, cette nation maritime qui s’ignore !

Publié le • Par • dans : Documents utiles, France

0

Commentaire

Réagir

Containers © Phovoir

Quatre couples de sénateurs députés, d'horizons politiques et géographiques différents, se sont vu confier en début d'année un rapport sur les enjeux portuaires en France. Ils viennent de remettre leur copie au Premier ministre. Leur constat : la France a du retard. Leurs recommandations : simplifier les normes, faire travailler ensemble les ports marchands et les territoires et enfin se donner des perspectives d'avenir pertinentes, comme l'entretien des infrastructures. Bref, disent-ils, créer une véritable « équipe de France du portuaire ».

La France c’est 564 ports, 11 millions de km² de souveraineté maritime, le premier littoral européen avec sans doute les plus belles installations portuaires d’Europe, mais c’est aussi pour les auteurs de ces rapports, une « Nation portuaire et maritime qui s’ignore ».

Quatre rapports, un bilan commun

Valérie Fourneyron (députée de Seine-Maritime) et Charles Revet (sénateur de Seine-Maritime) ont donc travaillé sur l’axe Seine.

Jérôme Bignon (sénateur de la Somme) et René Vandierendonck (sénateur du Nord) se sont concentrés sur l’axe Nord.

Elizabeth Lamure (sénatrice du Rhône) et François-Michel Lambert (député des Bouches du Rhône) ont eux axé leurs réflexions sur le port de Marseille-Fos.

Quant à la façade Atlantique, ce sont les sénateurs Gérard César (Gironde) et Yannick Vaugrenard (Loire-Atlantique) qui s’en sont chargés.

Si ces parlementaires, qui ont donc remis quatre rapports distincts au Premier ministre, ont parfois des points de vue divergents selon les zones géographiques concernées, ils ont néanmoins tenu à dresser un bilan commun sur les points qui leur paraissaient ici essentiels.

Une France si en retard

« La France a pris du retard dans la compétition : un retard dû au fait qu’elle ne s’approprie pas la vitesse à laquelle il faut aller pour aspirer à reprendre durablement la place qui devrait être la sienne sur ces sujets en Europe, un retard dû au fait qu’elle ne prend pas la pleine mesure de la vitalité ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Nouvel utilisateur ? Créez votre compte

Offre pour l’ensemble des agents de votre collectivité, demandez un devis

Haut de page

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

VOUS ÊTES ABONNÉ AU MAGAZINE LA GAZETTE DES COMMUNES

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Le numéro d'abonné se trouve sur l'emballage plastique du magazine. Il s'agit de la série des 8 ou 9 premiers caractères du code présent au-dessus de l'adresse postale. Il peut comporter un / ou une lettre.

Dans les exemples ci-contre, les numéros d'abonné sont :
1/1234567 ou A1234567

J'ai jeté l'emballage du magazine. Comment retrouver mon numéro ?

Demandez votre numéro d'abonné auprès du service abonnement : 01 40 13 50 65

VOUS ÊTES ABONNÉ A LA GAZETTE OU AU CLUB PREMIUM

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné vous a été envoyé par e-mail.
Il est composé d’un chiffre puis d’un slash (/) suivi d’une série de 7 chiffres
(exemple : 1/2345678)

Vous ne retrouvez pas votre numéro d’abonné ?

Demandez le auprès du service abonnement :
0 820 320 901 (Numéro Indigo : 0.12€TTC/min)