POLICE DU MAIRE

Camping-cars : le numéro d’équilibriste des maires

| Mis à jour le 01/08/2016
Par • Club : Club Techni.Cités

strasbourg.eu

Ils sont des milliers cet été sur les routes de France à prendre leurs vacances dans leur « maison roulante ». En perpétuelle hausse, les camping-caristes sont près d'1,5 million en Europe. Une tendance qui oblige les maires à trouver un équilibre entre accueil touristique et sécurité publique.

Prises d’assaut en été, surtout lorsqu’elles sont balnéaires, les communes doivent gérer le stationnement des camping-cars, en constante augmentation depuis une dizaine d’années. Or, cet accueil touristique se transforme souvent en épineux problème : si les riverains voient les camping-caristes comme des envahisseurs et les commerçants comme des touristes qui ne consomment pas, les camping-caristes sont quant à eux demandeurs de trouver sur le domaine public un endroit pour stationner gratuitement, avec de préférence une vue agréable et pas trop éloigné des centres d’intérêt. Et, parallèlement à cet équilibre instable, des questions de sécurité publique se posent, si bien que les élus locaux n’ont pas d’autres choix que de réglementer le stationnement des camping-cars sur le territoire de leur commune. Non sans mal.

Réglementer le stationnement dans le respect de la loi

De l’interdiction de stationnement partielle à l’obligation d’utiliser les aires d’accueil, les communes ont l’impression d’être toujours sur le fil de la légalité. Pour preuve, les recours contentieux à l’encontre des arrêtés municipaux en la matière se multiplient. Des recours longs et qui coûtent cher aux municipalités. La commune de Damgan (Morbihan), quant à elle, en est sortie la tête haute le mois dernier.

En 2008, cette petite station balnéaire a interdit le stationnement nocturne des « véhicules habitables » sur tout le territoire de la commune, excepté sur son aire d’accueil. De quoi, faire bondir l’association de défense des camping-caristes, le « Comité de liaison du camping-car » qui a demandé au tribunal administratif de Rennes d’annuler l’arrêté municipal pour illégalité. Or, par un jugement du 2 juin 2016, celui-ci a refusé d’ordonner à la municipalité de Damgan de déposer ses panneaux interdisant le stationnement des camping-cars, ainsi que les barres de hauteur empêchant l’accès à certains parkings, les juges estimant que la réglementation ne portait pas « une atteinte excessive à la liberté de stationnement », et ne constituait pas une « interdiction d’une généralité excessive ».

Pour justifier cette décision, le tribunal a en particulier considéré que la commune de Damgan disposait d’une aire d’accueil pour camping-cars et de plusieurs campings. Les juges ont aussi estimé que les camping-cars, en raison de leur gabarit, constituaient une catégorie de véhicules à part entière : la mairie pouvait donc leur destiner une ...

Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

Déjà abonné ? Identifiez-vous
+
Mot de passe oublié ?
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, profitez de l’offre découverte 30 jours gratuits !

Offre découverte
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

ABONNEZ-VOUS
Commentaires

1  |  réagir

03/05/2018 05h22 - clauzel

bonjour.
le maire nous fait évacuer au bord du canal il n’ y a pas panneaux mais un arrêt en mairie
merci pour la reponse
monsieur clauzel

Signaler un abus

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Ile-de-France : une consultation internationale pour construire (enfin) une vision partagée

    La consultation internationale que va lancer le Forum métropolitain du Grand Paris va permettre de rapprocher les visions de la multitude d'acteurs publics compétents en matière de mobilité en Ile-de-France (Etat, région, ville de Paris, etc.). L'objectif est de ...

  • Réglementation des barres de hauteur et camping-cars

    Pour éviter le stationnement des camping-cars sur certaines zones, une solution de facilité a été trouvée par plusieurs communes, celle d’installer des barres de hauteur leur empêchant ainsi le passage pour se garer. Néanmoins, le contentieux des arrêtés ...

  • RGPD : toutes les collectivités ne sont pas prêtes

    Le règlement général  sur la protection des données (RGPD) entre en vigueur ce vendredi. Quels bouleversements entraîne-t-il pour les collectivités territoriales et comment les agents s’y sont préparés ? Explications.  ...

  • L’actu juridique de la semaine

    Notre sélection de textes officiels, jurisprudence et réponses ministérielles intéressant les cadres de la filière technique, publiés par le Club Techni.Cités et sur Lagazette.fr entre le 19 et le 24 mai 2018. ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X