Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Sécurité routière

Saint-Denis : la police municipale s’équipe de « voitures flasheuses »

Publié le 22/08/2016 • Par Judith Chetrit • dans : Actu experts prévention sécurité, France, Innovations et Territoires, Retour sur expérience prévention-sécurité

PHOTO - 10195995.BR.jpg
YANN MAMBERT
Depuis le mois de janvier 2016, à Saint-Denis, deux véhicules de police municipale dotés de caméras patrouillent la ville. Elles lisent les plaques d’immatriculation des voitures mal garées et établissent des p.-v. La mairie compte étendre ce dispositif au centre-ville.

En à peine une vingtaine de minutes de circulation autour de l’avenue du Président-Wilson, à Saint-Denis, la voiture a émis près de 30 p.-v. Depuis le mois de janvier, la police municipale a intensifié sa lutte contre les stationnements illégaux occasionnant des embouteillages sur les principaux axes de circulation la ville.

Sa nouvelle arme contre ce « sport national » ? Deux véhicules équipés d’un système de lecture automatique des plaques d’immatriculation, dit « Lapi », technique initialement conçue pour identifier les véhicules volés.

Pour pouvoir verbaliser les stationnements illicites, huit caméras ont été glissées au sein de la rampe orange lumineuse installée sur le toit. Quatre à l’avant, quatre à l’arrière, pour prendre en photo l’environnement du véhicule mis en cause.

Caméras et tablette reliée

Lorsque l’agent sur le siège passager remarque une voiture en infraction, il déclenche l’utilisation des caméras de la société AFS2R, grâce à une tablette reliée au véhicule ...

Article réservé aux abonnés Gazette & Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Régions

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Saint-Denis : la police municipale s’équipe de « voitures flasheuses »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X