Innovation

Un drone chasseur de frelons asiatiques

Par • Club : Club Techni.Cités
Sources : Technicités 

Drone Volt

Habitué à jouer des muscles avec les abeilles dont il est accusé de décimer les colonies, le frelon asiatique semble trop peu armé pour résister à son nouveau prédateur : un drone insecticide capable d’atteindre les nids en hauteur.

Sommets de pins maritimes, façades d’immeuble ou châteaux d’eau, les frelons asiatiques ont le chic pour prendre leurs aises là où les échelles deviennent inutiles, là où même une perche télescopique de trente mètres ne peut plus grand-chose. « On s’est cassé les dents sur plusieurs systèmes », reconnaît Étienne Roumailhac, gérant de l’entreprise LGF spécialisée dans l’éradication des nids de guêpes et de frelons dans les Landes… Un sourire aux lèvres car son travail avec l’entreprise Drone Volt a débouché sur un produit baptisé Spray Hornet qui semble enfin le contenter dans son travail au quotidien.

Destruction de nids de frelons

Conscient que les produits appliqués à fort dosage (perméthrine et autre tétraméthrine) n’ont rien de la bouillie bordelaise ; convaincu de la nécessité de faire en sorte que les traitements ne fassent pas plus de mal que de bien à l’environnement, l’inventeur avait comme intention première de percer chaque nid pour y insérer une canule chargée de transférer le poison pour qu’il soit confiné dans un lieu clos… « Sauf qu’on a vite appris qu’un objet volant qui touche un autre corps se casse la figure », explique-t-il.

Restait donc la pulvérisation, option finalement retenue. Pour viser au plus juste, le drone embarque deux caméras reliées à un écran dédié ou à un téléphone mobile. Et pour éviter les erreurs de manipulation, la bombe insecticide est actionnée par un module radio autonome que l’intervenant peut déclencher après avoir posé sa télécommande (ce que permet la grande stabilité du drone).

Bien entendu, pas question de mettre ce nouveau joujou entre n’importe quelles mains. L’applicateur 2.0 doit, d’une part, obtenir une certification pour l’utilisation du produit (certibiocide) et, d’autre part, se former pour acquérir une licence de télépilote. Cette double casquette est utile par exemple pour comprendre que si un drone sait s’accommoder du vent, il est inconcevable de pulvériser un produit chimique dès qu’il se met à souffler trop fort.

Réduire la reproduction du frelon asiatique

Pour le professionnel qui sillonne les routes à longueur de journée, l’un des principaux atouts du Spray Hornet est son temps de préparation limité à dix minutes. Il faut en ajouter cinq pour atteindre le nid et opérer le traitement… De quoi réduire le coût des interventions (80 à 130 euros, voire 150 euros dans des conditions extrêmes chez LGF). De quoi surtout convaincre les collectivités de sortir leur carnet de chèques dès qu’un nid est repéré sur leur territoire ? Voie publique ou pas, le calcul est plus rentable qu’il n’y paraît. « Dans mon village, on a oublié quelques nids en 2014. On en avait 39 en 2015 », note Étienne Roumailhac.

Pas de quoi paniquer pour autant car si les frelons asiatiques se reproduisent à vitesse grand V, ils ont comme autre caractéristique d’être très vulnérables, comme le montre leur sensibilité aux aléas climatiques de ces dernières années.

Le recours au spray pourrait contribuer à faire cesser leur progression exponentielle. La commune de Saint-Paul-lès-Dax propose ainsi à ses habitants une prise en charge systématique de la destruction des nids depuis quatre ans, même lorsqu’ils sont sur le domaine privé. Bilan des courses : une réduction des interventions de 40 %.

 

Références

Contacts :

  • LGF, lgf@live.fr
  • Drone Volt, celine@dronevolt.com
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • L’Anses publie la liste des pesticides à surveiller dans l’air

    Glyphosate, fipronil, lindane : l’agence de sécurité sanitaire a dressé la liste des substances volatiles à surveiller en priorité, en vue d’une campagne de mesure prévue l’an prochain. ...

  • Dans le parc social, transition énergétique à tous les étages

    Les bailleurs sociaux se penchent de longue date sur la question énergétique, à la fois pour réduire les charges des locataires et améliorer l’attractivité de leur patrimoine. Un enjeu crucial qui nécessite une évolution du bâti, mais aussi l’implication ...

  • Le télétravail des encadrants : une souplesse ou un fil à la patte ?

    Comment combiner télétravail et encadrement ? Autant tenter le mariage de la carpe et du lapin penseront certains… Depuis le décret du 11 février 2016, le télétravail est souvent associé au bien-être, à la réduction de l’ardoise carbone, à la mise en ...

  • L’actu juridique de la semaine

    Notre sélection de textes officiels, jurisprudences et réponses ministérielles intéressant les cadres de la filière technique, publiées par le Club Techni.Cités et sur Lagazette.fr entre le 13 et le 19 octobre 2017. ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X