Métier

Brigades anti-tags, ces artistes de la propreté

Par

Source : Technicites 
photo

Ville de Grenoble

Depuis une vingtaine d’années, les services techniques ont intégré un nouveau métier : effaceur de murs. Les brigades anti-tags sont désormais présentes dans la plupart des communes, avec des missions qui vont du simple nettoyage à l’enquête sur les gribouilleurs muraux, sans oublier la protection des œuvres répertoriées. La lutte contre la pollution visuelle, c’est devenu tout un art.

En vingt ans, le « dégraffitage », devenu mission à part entière des services techniques, a évolué en même temps que la vision sociale du phénomène. Afin de garantir la propreté des espaces publics, les brigades anti-tags sont censées intervenir rapidement, au risque (rare) de se tromper.

En effet, l’affaire avait suscité quelque émoi en février 2016. La ville de Reims (Marne), qui avait commandé plusieurs œuvres de street art au graffeur C215 en vue d’une rétrospective, avait omis de signaler cette initiative à son service propreté… dont la brigade anti-tags nettoya consciencieusement un transformateur électrique entièrement peint au pochoir par l’artiste. La bourde, vite réparée (C215 est revenu peindre), a mis en lumière l’exigence quotidienne de réactivité qui s’impose aux équipes spécialisées dans la lutte contre les tags et graffitis.

Nouvelle compétence de la propreté urbaine

Intégrées aux services propreté ou environnement et cadre de vie des communes, les brigades anti-tags font ...

Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités
  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

Déjà abonné ? Identifiez-vous
+
Mot de passe oublié ?
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités
  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, profitez de l’offre découverte 30 jours gratuits !

Offre découverte
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités
  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

ABONNEZ-VOUS
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Les transports, premier chantier de la métropole Aix-Marseille-Provence

    Les élus de la métropole Aix-Marseille-Provence, créée en janvier 2016, voteront le 15 décembre prochain en faveur d’un agenda de la mobilité, chargé de régler les problèmes de congestion d’un vaste territoire où la voiture individuelle est reine. ...

  • Ambition d’universalité pour les « EcoQuartiers »

    Le label EcoQuartier se renouvelle en 2016 pour rallier davantage de collectivités et de projets. Avec un objectif de 500 labellisés pour les deux prochaines années, parviendra-t-il à garder son niveau d’exigence ? ...

  • Le BIM, un changement de paradigme pour les services

    Chacun sait désormais ce qu’est le BIM et ce qu’il peut apporter. Mais il nécessite de profonds changements dans les pratiques des services techniques, que ce soit au niveau de la conception, de la définition des travaux, du suivi des opérations ou encore de la ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP