Transports

Les régions négocient avec l’État pour transformer des lignes «Intercités» en TER

Par
sncf

Phovoir

Le secrétaire d'État aux Transports, Alain Vidalies, a présenté la feuille de route pour l'avenir des trains d'équilibres du Territoire (TET), le 21 juillet. Les lignes non stucturantes, qui peuvent être en concurrence avec des TER sur certains territoires, sont appelées à être reprises par les régions. Mais reste à s'entendre sur les conditions de transfert de ces lignes, déficitaires pour la plupart.

Les trains d’équilibre du territoire sont plus communément connus sous le nom commercial « Intercités ». Ayant pour autorité organisatrice (AO) l’Etat, ils font face à une baisse de 20 % de leur fréquentation sur les cinq dernières années, et à un déficit qui ne cesse de se creuser, atteignant aujourd’hui 400 millions d’euros. D’où la volonté de l’Etat de lancer un chantier de « renaissance » des TET.

Une première annonce a donc été faite le 21 juillet : l’Etat reste AO sur trois lignes structurantes pour tout le territoire national, à savoir les axes Paris-Orléans-Toulouse, Paris-Clermont-Ferrand et Bordeaux-Marseille. Un schéma directeur va être défini pour chacune d’elles pour améliorer leur performance.

Par ailleurs, l’Etat maintient sa tutelle sur trois lignes ...

Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

Déjà abonné ? Identifiez-vous
+
Mot de passe oublié ?
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, profitez de l’offre découverte 30 jours gratuits !

Offre découverte
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

ABONNEZ-VOUS
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Conversion des « Intercités » en TER : la pompe s’amorce du côté des régions

    Après la Normandie en avril, Grand Est et Bourgogne-Franche-Comté il y a dix jours, c'est au tour de Nouvelle Aquitaine d'accepter de prendre sous son aile des lignes de « Trains d'équilibre du territoire » (TET) pour en faire des TER. La feuille de route de ...

  • L’Essonne met le tri sur la place publique

    Le syndicat intercommunal pour le recyclage et l'énergie par les déchets et les ordures ménagères (Siredom), qui regroupe 140 communes d'Essonne (818000 hab.), déploie des plateformes de proximité, à l’esthétique et aux services soignés, qui collectent les ...

  • Dix conseils pour… donner un coup de jeune à la collecte

    Conversion à la tarification incitative ou au tri à la source des biodéchets, fin de contrat de délégation ou nécessité d’harmoniser un service impacté par la réforme territoriale, les occasions ne manquent pas pour revoir son dispositif de ramassage de ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP