Ville intelligente

Objets connectés : un développement tous azimuts exige des démarches cohérentes (3/4)

| Mis à jour le 27/07/2016
Par
Objets-connectes

M. Gobert - La Gazette

Rationaliser sa gestion d’objets communicants est devenu une nécessité. Qui passe par la modification de ses cahiers des charges d’appels d’offres, voire par la création de réseaux publics.

cet article fait partie du dossier

Smart city : les clés de la ville intelligente

Un brin d’anarchie anime l’internet des objets. A l’image de Paris, ou de la métropole Nice Côte d’Azur, quelques collectivités pionnières ont lancé des recensements pour identifier les modalités de connexion de leur parc de capteurs et des objets distillés par une pléthore d’acteurs du territoire : entreprises, observatoires associatifs, ménages…

Ce travail débouche le plus souvent sur un inventaire à la Prévert : des courants porteurs en ligne pour les compteurs électriques Linky, des connexions en fibre optique pour les caméras de surveillance, des technologies propriétaires, le réseau de téléphonie mobile… « Nous devons nous poser des questions. Il y a des choses à mutualiser », veut croire Jean-Philippe Clément, responsable de la démarche « data » à Paris.

Réponses multiples

La sphère privée l’a bien compris et plusieurs opérateurs se livrent une course contre la montre pour devenir des acteurs incontournables du territoire, en particulier sur le segment des réseaux télécoms à longue portée, à faible consommation et à bas débit.

L’érudit parle de Low Power Wide Area Network (LPWAN). Exploitant des bandes de fréquences libres et gratuites (dans des conditions précises d’usage), ils sont particulièrement adaptés aux sondes, qui se contentent d’échanger quelques octets d’informations basiques par jour. Parmi leurs promoteurs, l’entreprise Sigfox couvre déjà une bonne partie du territoire national avec sa propre technologie.

Dans l’Ain, la CC du pays de Gex (27 communes, 85 560 hab.) s’appuie sur elle pour connecter les compteurs d’eau de ses habitants ...

Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

Déjà abonné ? Identifiez-vous
+
Mot de passe oublié ?
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, profitez de l’offre découverte 30 jours gratuits !

Offre découverte
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

ABONNEZ-VOUS
cet article est en relation avec
Dossier

Smart city : les clés de la ville intelligente

Au sommaire du dossier

Lire le premier article
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Conversion des « Intercités » en TER : la pompe s’amorce du côté des régions

    Après la Normandie en avril, Grand Est et Bourgogne-Franche-Comté il y a dix jours, c'est au tour de Nouvelle Aquitaine d'accepter de prendre sous son aile des lignes de « Trains d'équilibre du territoire » (TET) pour en faire des TER. La feuille de route de ...

  • L’Essonne met le tri sur la place publique

    Le syndicat intercommunal pour le recyclage et l'énergie par les déchets et les ordures ménagères (Siredom), qui regroupe 140 communes d'Essonne (818000 hab.), déploie des plateformes de proximité, à l’esthétique et aux services soignés, qui collectent les ...

  • Dix conseils pour… donner un coup de jeune à la collecte

    Conversion à la tarification incitative ou au tri à la source des biodéchets, fin de contrat de délégation ou nécessité d’harmoniser un service impacté par la réforme territoriale, les occasions ne manquent pas pour revoir son dispositif de ramassage de ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP