Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Santé au travail

Médecins de prévention et DRH doivent accorder leurs violons

Publié le 18/07/2016 • Par Maud Parnaudeau • dans : France, Toute l'actu RH

sante-medecin-UNE
Rhoda Baer - National Cancer Institute / Public Domain
Allongement de la vie professionnelle, usure… les sujets mêlant enjeux de santé au travail et gestion des ressources humaines se sont multipliés. Les DRH et la médecine préventive doivent apprendre à mieux travailler ensemble.

Evidemment, la médecine du travail et la direction des ressources humaines ne sont pas les seules à jouer un rôle dans le traitement des questions de santé au travail. La qualité de leurs relations et la bonne articulation de leurs missions n’en sont pas moins indispensables à la réussite des politiques de prévention et de qualité de vie au travail. Or ces relations sont parfois distantes ou difficiles.

« Les DRH ont tendance à dire aux médecins : “Vous renvoyez des problèmes, pas de solutions. Vous devriez être plus constructifs”, et les médecins aux DRH : “Vous n’en faites pas assez pour faire évoluer les choses. Vous devriez être plus proactifs” », rapporte Rémi ­Cottet, chargé de mission à l’Aravis.

Chacun n’a pas nécessairement conscience des contraintes de l’autre. Une incompréhension liée au manque de relations au long cours, surtout lorsque le médecin est extérieur à la collectivité. « Les contacts sont alors restreints, provoqués par des situations dégradées, et dominées par la gestion dans l’urgence de cas individuels, notamment des situations d’inaptitude », constate Rémi ­Cottet.

« Les collectivités qui n’ont pas de médecin en interne me disent qu’elles ont des difficultés à avoir des avis adaptés à leur réalité », rapporte de son côté le docteur Pierre ­Atlan, directeur du bien-être au travail et responsable du service « santé-sécurité au travail et action sociale » de Nice et Nice Côte d’Azur (49 communes, 12 000 agents, 537 800 hab.).

Une contrainte avant tout

Même lorsque le médecin est internalisé, ses préconisations sont plus souvent vues comme une contrainte, un coût ou un risque de désorganisation pour les services que comme des recommandations constructives. « C’est là que l’ergonome joue un rôle important. Il peut analyser les pratiques et amener à se reposer la question de l’utilité de certaines tâches », signale Guy ­Decloquement, directeur des affaires financières, de la prévention et de la santé du centre de gestion du Nord (940 collectivités ...

Article réservé aux abonnés gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Médecins de prévention et DRH doivent accorder leurs violons

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X