Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances locales

Réforme de la DGF : le Comité des finances locales cible la péréquation

Publié le 12/07/2016 • Par Cédric Néau Pierre Cheminade • dans : A la une, A la Une finances, Actu experts finances, France

Business diagram on financial report with coins
fox17 - Fotolia
Sans surprise, le Comité des finances locales (CFL) a adopté une résolution prenant acte du report à 2018 de la réforme de la DGF et demandant, dès 2017, de recentrer la dotation de solidarité urbaine, de supprimer la DNP et de maintenir le fonds de péréquation intercommunal et communal (FPIC) à un milliard d'euros. L'Afigèse a également conclu ses travaux.

Cet article fait partie du dossier

Réforme de la DGF : objectif 2018 ?

Comme chaque année ou presque, le Comité des finances locales a adopté, lors de sa dernière séance avant la pause estivale, mardi 12 juillet, une résolution établissant ses positions et préconisations en vue de l’élaboration du projet de loi de finances qui sera élaboré dans les prochaines semaines et présenté fin septembre. Fort de l’arbitrage de l’Elysée qui a renvoyé à 2018 et à un un texte spécifique une éventuelle réforme des dotations forfaitaire et de centralité, les membres du CFL ont opté pour un scénario pragmatique et consensuel centré sur la péréquation. La résolution a ainsi été adopté à une large majorité : un seul vote contre, celui du député François Pupponi (PS, Val-d’Oise), et une poignée d’abstentions.

« Personne ne s’y retrouve totalement mais c’est une bonne synthèse qui, je l’espère si j’en crois les échanges que j’ai eu avec les différents ministres, sera reprise dans le projet de loi de ...

Article réservé aux abonnés Gazette & Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Cet article fait partie du Dossier

Réforme de la DGF : objectif 2018 ?

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Réforme de la DGF : le Comité des finances locales cible la péréquation

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X