En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X

Club Finances

 

Réagir

Baromètre des territoriaux

François Hollande a-t-il eu raison de réduire de moitié la baisse des dotations au bloc communal ?

Publié le • Par • dans : A la Une finances, Actualité Club finances, France

0

Commentaire

Réagir

BAROMETRE_380x253 © Pascale Distel

Parce que votre opinion nous intéresse, La Gazette a constitué un panel de fonctionnaires territoriaux que nous interrogeons sur l'actualité des politiques publiques et du statut de la fonction publique. Cette semaine : François Hollande a-t-il eu raison de réduire de moitié la baisse des dotations au bloc communal ?

Voir le sommaire

Cet article fait partie du dossier

Baromètre : l’opinion des fonctionnaires territoriaux, chaque semaine

 

Leçon n° 1 - Un geste salué par tous

La réduction de moitié de la baisse des dotations au bloc communal en 2017 (un milliard au lieu de deux) décidée par le chef de l’Etat en clôture du congrès des maires est, sans surprise, accueillie très favorablement par les fonctionnaires territoriaux interrogés. Cette annonce, qui ne préjuge en rien de la suite, constitue une vraie bouffée d’oxygène pour boucler le prochain budget. D’autant qu’elle s’accompagne de nouvelles mesures en faveur de l’investissement.

Leçon n° 2 - Unanimité dans les petites communes

L’approbation des sondés est particulièrement forte, quasi unanime à 86 %, dans les villes de moins de 5 000 habitants, ces petites communes qui font la particularité de notre système territorial et sont les premières concernées par la diminution des financements croisés. A l’autre extrémité de l’échelle, les villes de plus de 100 000 habitants approuvent également le geste présidentiel à 80 %. Le seul bémol vient des villes moyennes, celles qui irriguent le territoire en termes de services publics, qui, étrangement, ne sont « que » 62 % à saluer la réduction de l’effort demandé au bloc communal

Leçon n° 3 - Départements et régions, « les grands oubliés »

Malgré un soutien massif, les régions et les départements ne sont pas concernés par le geste de François Hollande, et l’effort qui leur est demandé reste, pour l’heure, inchangé. Regrettant d’être « les grands oubliés », ils espèrent aussi obtenir gain de cause. L’Assemblée des départements de France a ainsi voté à l’unanimité une motion demandant à l’Etat le même traitement de faveur que le bloc communal. Ce dernier serait bien inspiré de soutenir leurs demandes tant il souffre de la baisse en cascade des subventions départementales et régionales.

Références

Réalisé par « La Gazette » auprès d‘un échantillon représentatif de 1 355 fonctionnaires territoriaux sur internet le 16 juin 2016 (324 répondants).

Haut de page

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés DotationFinances locales

0 Commentaire

Ajouter un commentaire
  1. Ajouter un commentaire

      Votre e-mail ne sera pas visible

    Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.