En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X

Club Prévention Sécurité

 

Réagir

Equipement

Usage des armes : une nouvelle cause d’irresponsabilité pénale pour les agents de l’Etat

Publié le • Mis à jour le • Par • dans : A la Une prévention-sécurité, Vos questions / Nos réponses prévention-sécurité

Source : Géraldine Bovi-Hosy 

0

Commentaire

Réagir

© Ville de Beauvais

Afin de sécuriser l’action des forces de l’ordre, une nouvelle situation d’ouverture de feu est justifiée par le code pénal. La loi du 3 juin 2016 de lutte contre le terrorisme n’autorise pas un « permis de tuer » mais encadre très strictement cette nouvelle situation.

Un texte lié aux attentats de 2015

Lors de l’attaque du Bataclan en novembre 2015, il a été évoqué la difficulté d’intervention des forces de l’ordre. En particulier, la légitime défense « classique » prévue par l’article 122-5 du code pénal ne pouvait aisément s’appliquer en présence d’individus qui n’étaient pas en action de tir au moment de la riposte policière. En effet, les conditions de la légitime défense exigent une simultanéité de la riposte au regard d’une agression actuelle et réelle. Il a été évoqué le fait que si les forces de police intervenaient au moment où les terroristes rechargeaient leur arme, on pouvait leur reprocher de ne pas riposter à une attaque réelle et actuelle….

Certes, cette appréciation peut paraître particulièrement déplacée ou exagérée du fait du contexte, mais il faut reconnaître que les dispositions du code pénal et l’interprétation qui en est faite par les juges conduisent à une telle prudence. Seule la notion d’état de nécessité permettrait de ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Nouvel utilisateur ? Créez votre compte

Offre pour l’ensemble des agents de votre collectivité, demandez un devis

Haut de page

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés EquipementJusticePolice municipaleSécurité publique

VOUS ÊTES ABONNÉ AU MAGAZINE LA GAZETTE DES COMMUNES

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Le numéro d'abonné se trouve sur l'emballage plastique du magazine. Il s'agit de la série des 8 ou 9 premiers caractères du code présent au-dessus de l'adresse postale. Il peut comporter un / ou une lettre.

Dans les exemples ci-contre, les numéros d'abonné sont :
1/1234567 ou A1234567

J'ai jeté l'emballage du magazine. Comment retrouver mon numéro ?

Demandez votre numéro d'abonné auprès du service abonnement : 01 40 13 50 65

VOUS ÊTES ABONNÉ A LA GAZETTE OU AU CLUB PREMIUM

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné vous a été envoyé par e-mail.
Il est composé d’un chiffre puis d’un slash (/) suivi d’une série de 7 chiffres
(exemple : 1/2345678)

Vous ne retrouvez pas votre numéro d’abonné ?

Demandez le auprès du service abonnement :
0 820 320 901 (Numéro Indigo : 0.12€TTC/min)