En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Déposez votre CV Fournisseurs du secteur public

Logo Gazette.fr

 

Réagir

Culture

Festivals : les professionnels toujours en alerte

Publié le • Mis à jour le • Par • dans : A la une, France

0

Commentaire

Réagir

Festival de Carcassonne © Ville de Carcassonne

Pour l’heure, les créations de festivals restent plus nombreuses que les disparitions. Signe de la capacité du secteur à résister à un contexte financier défavorable. En alerte maximale, les professionnels sont en quête de statistiques précises et globales.

Le Festin de pierres à Saint-Jean-de-Védas (Hérault), Les Musicales au Puy-en-Velay (Haute-Loire), le Festival du cinéma asiatique à Deauville (Calvados)… La liste des manifestations culturelles estivales passées à la trappe cette année a vite pris des allures de litanie. Dans le seul secteur de la musique, les professionnels parlent d’ores et déjà d’une bonne centaine d’annulations. Des disparitions souvent précipitées par des baisses ou des suppressions de subventions.

Ce n’est pas une première. L’an passé, déjà, nombre d’organisateurs de festival avaient dû renoncer. Dans sa « cartocrise », Emeline Jersol, médiatrice culturelle au Boulon, centre national des arts de la rue à Vieux-Condé (Nord), recensait les annulations de festivals et fermetures d’équipements. Elle avait mis au jour une situation alarmante. Sans, toutefois, donner à voir les mutations au sein de l’écosystème culturel. A ce stade, il semble difficile de dire si 2016 sera pire que 2015.

Voir en plein écran

Effet domino

En tout cas, un effet domino semble à l’œuvre dans le spectacle vivant. « Quand une manifestation ou un lieu est touché, cela se répercute sur d’autres structures, analyse Michel Lefeivre, président du Syndicat national des scènes publiques . Nous enregistrons beaucoup d’annulations de projets de création à la dernière minute parce que les artistes n’ont pas obtenu assez de dates. »

Dresser un bilan précis s’avère d’autant plus difficile que le secteur manque de statistiques. Cependant, cette année, deux baromètres donnent une idée des mutations au sein de l’univers des festivals :

  • « Barofest », élaboré par la Sacem, le Centre national de la chanson, des variétés et du jazz ainsi que le Centre d’information et de ressources pour les musiques actuelles, sur 2013-2015 ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Nouvel utilisateur ? Créez votre compte

Offre pour l’ensemble des agents de votre collectivité, demandez un devis

Haut de page

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés Politiques culturellesSpectacle vivant

VOUS ÊTES ABONNÉ AU MAGAZINE LA GAZETTE DES COMMUNES

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Le numéro d'abonné se trouve sur l'emballage plastique du magazine. Il s'agit de la série des 8 ou 9 premiers caractères du code présent au-dessus de l'adresse postale. Il peut comporter un / ou une lettre.

Dans les exemples ci-contre, les numéros d'abonné sont :
1/1234567 ou A1234567

J'ai jeté l'emballage du magazine. Comment retrouver mon numéro ?

Demandez votre numéro d'abonné auprès du service abonnement : 01 40 13 50 65

VOUS ÊTES ABONNÉ A LA GAZETTE OU AU CLUB PREMIUM

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné vous a été envoyé par e-mail.
Il est composé d’un chiffre puis d’un slash (/) suivi d’une série de 7 chiffres
(exemple : 1/2345678)

Vous ne retrouvez pas votre numéro d’abonné ?

Demandez le auprès du service abonnement :
0 820 320 901 (Numéro Indigo : 0.12€TTC/min)