Prévention des risques

Est-il envisagé de faire évoluer la loi afin que le PPRT puisse être invoqué comme un moyen de s’exonérer des obligations du bail commercial ?

| Mis à jour le 07/07/2016
Par

L’élaboration et la mise en œuvre des plans de prévention des risques technologiques (PPRT) font partie des grandes priorités du ministère de l’environnement, de l’énergie et de la mer, chargé des relations internationales sur le climat. Ces plans, qui ont pour objectif d’améliorer et de pérenniser la coexistence de l’activité des sites industriels dits « à hauts risques » avec leurs riverains, peuvent notamment prévoir sur l’existant, dans les zones d’aléas les plus importants, des mesures foncières (expropriations, délaissements) et dans les zones d’aléas moindres des prescriptions de travaux. Ces plans sont aujourd’hui majoritairement approuvés. Toutefois, les premiers cas de mise en œuvre ont révélé des difficultés d’application pour les activités riveraines des sites à risques.

L’ordonnance no 2015-1324 du 22 octobre 2015 a ainsi permis de définir de nouvelles modalités d’application des PPRT pour ces activités économiques, en particulier :

  • dans les secteurs de mesures foncières, les préfets peuvent désormais prescrire, pour les biens autres que les logements des mesures alternatives au délaissement ou à l’expropriation et financées de la même manière (par financement tripartite État – collectivités – industriel à l’origine du risque) dans la limite du coût de la mesure foncière évitée ; ces mesures alternatives peuvent par exemple consister en une réorganisation importante de l’activité riveraine, ou encore en des travaux de renforcement substantiel du bâti. Par ailleurs, en cas de délaissement d’un local d’activité, il est désormais prévu un droit de priorité pour le locataire, afin que celui-ci puisse acquérir le bien s’il le souhaite (puis bénéficier des mesures alternatives le cas échéant)
  • dans les zones de prescriptions, les obligations de travaux ne peuvent désormais porter que sur les seuls logements.

Ceci permet aux activités, qui recevront par ailleurs une information quant aux risques technologiques auxquels elles sont exposées, de mettre en sécurité les personnes par d’autres moyens le cas échéant, dans le cadre des autres réglementations qui leur sont applicables. L’ensemble de ces nouvelles mesures est de nature à simplifier la mise en œuvre des PPRT pour les activités économiques et de laisser à ces dernières la possibilité de mettre en œuvre des mesures de protection adaptées lorsque cela est possible, afin de maintenir un tissu économique local.

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP