Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Numérique

Réseaux d’initiative publique : l’appel aux opérateurs

Publié le 08/07/2016 • Par Claire Chevrier • dans : Dossiers d'actualité, France

tres-haut-debit-cable-telecom-une
S. Thenard - Fotolia.com
Les collectivités locales s’organisent, dans les zones non denses, pour bâtir elles-mêmes des infrastructures très haut débit (THD). Les grands opérateurs sont souvent aux abonnés absents.

Cet article fait partie du dossier

Le très haut-débit prend son temps pour arriver

«Les collectivités qui bâtissent des réseaux d’initiative publique prennent des risques importants. Elles investissent beaucoup d’argent public et n’ont aucune sécurité vis-à-vis de cet investissement.

Stratégie pour l’avenir

Déployer de la fibre optique est stratégique pour l’avenir mais, à court terme, les collectivités rencontrent des besoins de trésorerie et des problèmes de financement », soulignait Gilles Quinquenel, président de Saint-Lô agglo et de la Mission Ecoter, lors du colloque « quels sont les risques liés à la tarification et la commercialisation des RIP THD et comment y parer ? ».

Les opérateurs nationaux tardant à venir sur les premiers RIP en fibre optique, les collectivités s’interrogent. « Les réseaux des collectivités ne sont pas vides : leur taux de pénétration est de 20 % en moyenne, soit très proche de celui des réseaux Fiber to the Home privés », tempère un conseiller à Bercy, qui reconnaît cependant que ce sont principalement de petits opérateurs locaux qui se trouvent sur ces RIP.
« Le ministère présente de belles cartes, où l’on voit que toute la France est couverte. Il est vrai que des dossiers sont déposés, mais, face à l’absence des grands opérateurs, certaines collectivités mettent le pied sur le frein », prévient Gilles Quinquenel, craignant des retards dans les déploiements.

Uniformiser les systèmes

« Les collectivités définissent leurs priorités, leurs technologies, signent avec les opérateurs et arrêtent leur catalogue tarifaire, mais ...

Article réservé aux abonnés gazette

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Cet article fait partie du Dossier

Le très haut-débit prend son temps pour arriver

Sommaire du dossier

  1. Le Plan France Très Haut Débit, un colosse aux pieds d’argile
  2. Cour des comptes : « Il manque 15 milliards pour financer le plan France Très Haut Débit »
  3. Réseaux d’initiative publique : l’appel aux opérateurs
  4. Les nouveaux défis des réseaux d’initiative publique
  5. L’entretien des réseaux de téléphonie en sous-investissement chronique
  6. « La couverture du territoire est notre priorité numéro un » – Sébastien Soriano
  7. Plan France Très Haut Débit : pourquoi 17 départements sont sans projet
  8. Comment accompagner le « Cuivrexit » et passer à la fibre optique ?
  9. Plan France Très Haut Débit : Numéricâble-SFR chamboule la zone d’initiative privée
  10. Zones blanches : ces territoires encore éloignés du « vrai » haut débit fixe
  11. En Eure-et-Loir, le Lab28 veut optimiser l’utilisation de la fibre optique
  12. De nouvelles obligations de couverture du territoire pour les opérateurs télécoms
  13. Très Haut Débit : la convention-type pour suivre les déploiements de SFR et Orange à disposition des villes
  14. Très haut débit : le mouvement est engagé dans les territoires ruraux
  15. Le financement des infrastructures du très haut débit enfin clarifié !
  16. Les sénateurs plaident pour la rentabilité des réseaux d’initiative publique
  17. La mission très haut débit apporte les précisions sur la feuille de route
  18. Les ruraux à l’offensive sur le Très Haut Débit numérique
  19. THD en 2022 sur tout le territoire : un objectif “irréaliste”
  20. Cyril Luneau (Orange) : « L’expertise digitale est remontée à l’interco »
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Réseaux d’initiative publique : l’appel aux opérateurs

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X