En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X

Club Prévention Sécurité

 

Réagir

Prévention de la radicalisation

Fiches S : faut-il informer les maires ?

Publié le • Mis à jour le • Par • dans : A la une, A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France

0

Commentaire

Réagir

© Fotolia

Alors que le président de la région Grand Est et de l’Association des régions de France (ARF), Philippe Richert, demande au ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, d'informer les chefs d’établissements de la présence de lycéens fichés S, un nombre croissant d'élus appelle l’État à en informer aussi les maires.

Faut-il avertir les chefs d’établissements scolaires de la présence d’individus recherchés par la police pour atteinte à la sûreté de l’Etat ?

C’est le sens du courrier adressé le 30 juin au ministre l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, par le président (LR) de la région Grand Est, ancien ministre et actuel président de l’Association des régions de France, Philippe Richert, qui demande que les services de sécurité intérieure informent les chefs d’établissements de la présence des lycéens faisant l’objet d’une fiche S. « Cette information leur permettrait un suivi spécifique et une réactivité accrue en cas de survenance d’une difficulté avec notamment un contact direct avec vos services », indique-t-il. Celui qui est également le président de l’ARF souhaite par ailleurs qu’une « collaboration fructueuse et intelligente puisse s’établir entre les proviseurs, la collectivité régionale » et le ministère de l’Intérieur.

Transmission au président du conseil régional

Pour justifier cette demande, Philippe Richert met en avant la situation particulière d’état d’urgence. Il dit aussi avoir été interpellé par des chefs d’établissements scolaires de l’ancienne région Alsace Champagne Ardennes Lorraine ainsi que par des élus du conseil régional. Il demande enfin à Bernard Cazeneuve que les mêmes informations, qui, selon lui, ne concerneraient que « quelques dizaines de lycéens » dans un nombre restreint d’établissements, soient transmises au président du conseil régional « co-garant de la sécurité au sein des établissements scolaires notamment vis-à-vis des personnels ATEE ».

Cette initiative a d’ores et déjà recueilli le soutien du secrétaire général du syndicat national des personnels de direction de l’éducation nationale (SNPDEN-UNSA), Philippe Tournier. « Il ne s’agit pas de tomber dans les excès et les outrances d’un fichage généralisé de tout le monde. Les fiches S concernent peu de monde mais des situations d’une certaine gravité. Il n’est pas ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Nouvel utilisateur ? Créez votre compte

Offre pour l’ensemble des agents de votre collectivité, demandez un devis

Haut de page

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

VOUS ÊTES ABONNÉ AU MAGAZINE LA GAZETTE DES COMMUNES

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Le numéro d'abonné se trouve sur l'emballage plastique du magazine. Il s'agit de la série des 8 ou 9 premiers caractères du code présent au-dessus de l'adresse postale. Il peut comporter un / ou une lettre.

Dans les exemples ci-contre, les numéros d'abonné sont :
1/1234567 ou A1234567

J'ai jeté l'emballage du magazine. Comment retrouver mon numéro ?

Demandez votre numéro d'abonné auprès du service abonnement : 01 40 13 50 65

VOUS ÊTES ABONNÉ A LA GAZETTE OU AU CLUB PREMIUM

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné vous a été envoyé par e-mail.
Il est composé d’un chiffre puis d’un slash (/) suivi d’une série de 7 chiffres
(exemple : 1/2345678)

Vous ne retrouvez pas votre numéro d’abonné ?

Demandez le auprès du service abonnement :
0 820 320 901 (Numéro Indigo : 0.12€TTC/min)