Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Violences

Morts violentes au sein des couples en 2015 : ce que disent les chiffres

Publié le 30/06/2016 • Par Hervé Jouanneau • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, Veille documentaire prévention-sécurité

violences_corporelles
Dicom
En moyenne, une femme décède tous les trois jours sous les coups de son compagnon. C'est l'un des enseignements issus de l'étude 2015 du ministère de l'Intérieur sur les morts violentes au sein des couples. Mais qui sont les auteurs ? Quels sont les motifs de ces violences ? Où et quand ont-elles lieu ? Le Club prévention sécurité livre les principaux chiffres et met l'étude en ligne.

Pour la 10ème année consécutive, la Délégation aux victimes du ministère de l’Intérieur met en ligne son étude sur les morts violentes au sein du couple pour l’année 2015.

Le document prend en considération tous les faits d’homicides, assassinats et violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner, sur l’ensemble du territoire national.

Les principaux enseignements de l’étude 2015

  • 144 personnes décédées (122 femmes et 22 hommes), victimes de leur compagnon ou ex-compagnon, soit une personne de plus qu’en 2014. Les morts violentes dans le couple représentent 14,54% des homicides non crapuleux et violences volontaires ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner, constatés au plan national en 2015,
  • 36 enfants sont également décédés concomitamment à l’homicide ou tentative d’homicide de leur père ou de leur mère en 2015, et 96 enfants sont orphelins de l’un ou de leurs deux parents,
  • 33,09 des auteurs se ...
Article réservé aux abonnés Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Morts violentes au sein des couples en 2015 : ce que disent les chiffres

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X