Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances locales

Réforme de la DGF : ce que propose le Parlement

Publié le 29/06/2016 • Par Pierre Cheminade • dans : A la Une finances, Actu experts finances, France

20160629_140436
P. Cheminade
Le groupe de travail parlementaire sur la réforme de la dotation globale de fonctionnement (DGF) du bloc communal a présenté son rapport d'étape, mercredi 29 juin. Il s'agit d'un plan ambitieux en deux étapes. Dès 2017, seraient traitées les questions de DGF négative, de péréquation (DSU) et de catégories d'intercommunalités tandis que les enjeux plus complexes liés à l'architecture de la dotation forfaitaire et à la prise en compte de la centralité seraient renvoyés à 2018.

Cet article fait partie du dossier

Réforme de la DGF : objectif 2018 ?

Constitué en début d’année pour sortir de l’ornière la réforme de la DGF, le groupe de travail parlementaire, piloté par les députées Christine Pires Beaune (PS, Puy-de-Dôme) et Véronique Louwagie (LR, Orne) et les sénateurs Charles Guené (LR, Haute-Marne) et Claude Raynal (PS, Haute-Garonne), a présenté son rapport d’étape, élaboré avec le cabinet Ressources consultants finances. Il prévoit « une profonde remise en cause de l’article 150″ de la loi de finances pour 2016 qui porte la réforme actuelle, selon Gilles Carrez, le président (LR, Seine-et-Marne) de la commission des finances de l’Assemblée nationale. Actant le report à 2018 du cœur de la réforme, décidé par le président de la République au dernier congrès des maires, le groupe de travail préconise d’avancer en deux temps. Dans l’immédiat, quatre sujets ont été identifiés comme prioritaires pour 2017 et devraient donc être intégrés au prochain projet de loi de ...

Article réservé aux abonnés Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Cet article fait partie du Dossier

Réforme de la DGF : objectif 2018 ?

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Réforme de la DGF : ce que propose le Parlement

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X