En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Déposez votre CV Fournisseurs du secteur public

Logo Gazette.fr

 

Réagir

Lecture publique

Bibliothèques : 5 clefs pour faire bouger les horaires d’ouverture

Publié le • Mis à jour le • Par • dans : France

0

Commentaire

Réagir

bibliotheque lyon © Bibliothèque municipale de Lyon ©Actualitté CC BY 2.0

Les retours d’expérience des bibliothèques pionnières en matière d’évolution des horaires d’ouverture permettent d’esquisser une méthode pour aborder les modalités de mise en œuvre et évaluer l’impact sur le service rendu au public.

On commence par parler « horaires » et on finit par s’interroger sur la place des collections dans les missions des bibliothécaires. C’est ce qui s’est passé lors de la journée organisée le 23 juin 2016 à Paris sur les horaires des bibliothèques, à l’initiative de Sylvie Robert, sénatrice (PS) d’Ille-et-Vilaine et auteure d’un rapport sur « l’adaptation et l’extension des horaires des bibliothèques publiques », de l’Association des bibliothécaires de France (ABF) et de la Fédération nationale des collectivités territoriales (FNCC).

A lire aussi :

  • Adaptation des horaires des bibliothèques : la boîte à outils de Sylvie Robert

Loin d’être une digression, ce glissement a mis au jour la nécessité de dépasser les seules questions de planning, de moyens financiers (même si cela compte… beaucoup), et même de négociations avec les bibliothécaires sur les modalités de compensation des modifications de leurs horaires de travail (même si la réussite de ces discussions est évidemment capitale pour la qualité du climat social au sein de l’équipement). Il s’agit, en fait, d’une affaire encore plus compliquée. Car des expériences du terrain apparaît clairement qu’ouvrir plus ne signifie pas nécessairement mieux accueillir le public, et accueillir plus de personnes. « C’est une question de politique culturelle », résume Sylvie Robert. Et à la lumière des retours se sont dessinés quelques passages obligés pour aborder la question.

1-Pratiquer l’analyse de données

Pour Fabrice Chambon, directeur des bibliothèques de Montreuil (Seine-Saint-Denis), la première condition pour réussir un projet d’évolution des horaires « est d’avoir un minimum de méthode pour pouvoir analyser les données sur les publics, ce qui permet de formuler des propositions et d’engager des négociations ». Autrement dit, tout commence par un diagnostic de territoire sur les habitudes du public qui fréquente l’équipement, et sur les rythmes de vie des habitants (y compris ceux qui n’ont pas encore franchi le seuil ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Nouvel utilisateur ? Créez votre compte

Offre pour l’ensemble des agents de votre collectivité, demandez un devis

Haut de page

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés BibliothèquesPolitiques culturelles

VOUS ÊTES ABONNÉ AU MAGAZINE LA GAZETTE DES COMMUNES

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Le numéro d'abonné se trouve sur l'emballage plastique du magazine. Il s'agit de la série des 8 ou 9 premiers caractères du code présent au-dessus de l'adresse postale. Il peut comporter un / ou une lettre.

Dans les exemples ci-contre, les numéros d'abonné sont :
1/1234567 ou A1234567

J'ai jeté l'emballage du magazine. Comment retrouver mon numéro ?

Demandez votre numéro d'abonné auprès du service abonnement : 01 40 13 50 65

VOUS ÊTES ABONNÉ A LA GAZETTE OU AU CLUB PREMIUM

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné vous a été envoyé par e-mail.
Il est composé d’un chiffre puis d’un slash (/) suivi d’une série de 7 chiffres
(exemple : 1/2345678)

Vous ne retrouvez pas votre numéro d’abonné ?

Demandez le auprès du service abonnement :
0 820 320 901 (Numéro Indigo : 0.12€TTC/min)