Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Sécurité locale

Prévention de la délinquance : le député Bernard Reynès veut renforcer le rôle du maire

Publié le 28/06/2016 • Par Caroline Garcia Hervé Jouanneau • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France

CHATEAURENARD - ASSISES NATIONALES DE LA PREVENTION DE LA DELINQUANCE
PHILIPPE MARC - MEDIACAM13 - ARLES
Devant 250 élus locaux et professionnels réunis le 27 juin à Châteaurenard à l'occasion des Assises nationales de la prévention de la délinquance, le député (LR), Bernard Reynès a levé le voile sur les mesures qu'il entend soumettre au Parlement pour renforcer les pouvoirs du maire et ceux de la police municipale.

Donner aux maires de nouveaux pouvoirs, notamment dans le champ contraventionnel, et revoir à la hausse la compétence judiciaire des policiers municipaux afin qu’ils puissent procéder au contrôle d’identité. Telles sont les principales propositions de réforme exprimées le 27 juin par le député-maire (LR) de Châteaurenard (Bouches-du-Rhône), Bernard Reynès, à l’issue des premières Assises nationales de la prévention de la délinquance.

Une manifestation organisée à Châteaurenard même, en présence de 250 maires et adjoints, conseillers municipaux, coordonnateurs de CLSPD et policiers municipaux, en grande partie adhérents à l’Association nationale des villes dotées d’une cellule de citoyenneté et de tranquillité publique (CCTP), que le député préside.

« Nous sommes tous d’accord aujourd’hui pour reconnaître que ce qui a été amorcé par la loi du 5 mars 2007 allait dans le bon sens », a constaté Bernard Reynès, faisant au ...

Article réservé aux abonnés Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Prévention de la délinquance : le député Bernard Reynès veut renforcer le rôle du maire

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X