Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Fonction publique

Les fonctionnaires, bête noire des Français et des… humoristes ?

Publié le 28/06/2016 • Par Emilie Denètre • dans : Actu Emploi, France

FTP
youtube
Dans une tribune postée dans le Huffington Post à l'occasion de la première journée de la Fonction publique, Annick Girardin rappelle que si les Français sont profondément attachés à la notion de service public, ils ont en revanche la dent dure envers ceux qui l'incarnent au quotidien ! Un amour-vache à la française, qui a donné lieu ces dernières années à la création de nombreux sketchs « anti-fonctionnaires ». Petit florilège de ces traits d'humour à découvrir ou re-découvrir.

Les Français sont viscéralement attachés à leurs services publics et ils ont raison de l’être […] Mais le moins que l’on puisse dire, c’est que cet amour débordant ne se reporte pas sur les femmes et les hommes qui font vivre ces services au quotidien. Car pour les Français, au contraire, le fonctionnaire cumule les tares. Déjà, il coûte cher. Et puis il est absentéiste, privilégié, surprotégé. N’en jetez plus…
Annick Girardin dans les colonnes du Huffington Post.

L’amour-vache selon Annick Girardin

Les Français nourrissent donc envers leurs fonctionnaires une forme « d’amour-vache », comme le décrit la ministre de la Fonction publique, qui cite d’ailleurs à l’appui de cette démonstration deux célèbres « piques » :

« Déjà au début du siècle dernier, Clemenceau disait des fonctionnaires qu’ils étaient ‘les meilleurs maris du monde’ car ‘quand ils rentrent le soir à la maison, ils ne sont pas fatigués et ont déjà lu le journal' », écrit ainsi Annick Girardin, avant d’enchaîner avec cette réplique grinçante de Coluche : « le fonctionnaire ne doit pas dormir au bureau le matin sinon il ne sait plus quoi faire l’après-midi. »

Fonctionnaires-bashing à la française

Au même titre que les Belges ou les blondes, les fonctionnaires demeurent en effet une grande source d’inspiration pour tous ceux qui souhaitent animer un repas de famille ou une soirée entre copains.

D’ailleurs certains de nos humoristes se sont largement emparés de la question, nous laissant quelques sketchs d’anthologie que la rédaction – un peu taquine – vous propose donc aujourd’hui de découvrir ou re-découvrir :

 

Les chevaliers du Fiel et la fonction publique territoriale

 

Les Inconnus et la police

… La police municipale cette fois-ci !

 

 

 

Chez maman, on parle aussi des fonctionnaires

 

 

Et enfin Coluche, décidément très inspiré !

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Les fonctionnaires, bête noire des Français et des… humoristes ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X