Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Marketing territorial

Nouveau nom, nouvelle stratégie… les régions dans le flou

Publié le 28/06/2016 • Par Emmanuel Guillemain d'Echon • dans : Dossiers d'actualité, France

made-in-france
Thomas Pajot - Fotolia
Faut-il dissoudre les marques territoriales existantes dans de nouveaux ensembles à l’identité floue, réforme territoriale oblige ?

Cet article fait partie du dossier

Marketing territorial : une marque, pour quoi faire ?

C’est peu dire que le choix d’un nom commun a figuré parmi les plus épineux des problèmes qui se sont posés aux exécutifs lors de la fusion des sept nouvelles régions. Car, s’il est important que le nom d’une collectivité soit adopté par les citoyens qui la peuplent, à l’heure du marketing territorial, l’impact d’un nouveau nom sur la stratégie économique n’est pas anodin non plus. Une base sur laquelle les territoires s’appuient pour communiquer et faire venir des touristes, des entreprises, de nouveaux habitants…

« Le même problème se pose pour les nouvelles régions et les agglomérations issues de la refonte de la carte intercommunale », explique Vincent Gollain, directeur du département « économie » de l’IAU-IDF et expert renommé en marketing territorial.

« Le nom choisi pour une marque territoriale nécessite trois critères :

  1. il faut un lien avec le territoire, pour que ses habitants puissent se l’approprier ;
  2. qu’il soit compréhensible en dehors de la région ou du pays, selon la cible que l’on cherche à attirer ;
  3. enfin, qu’il permette de la différencier des autres marques », précise Vincent Gollain.

A en juger par la tenue des débats qui ont focalisé l’opinion publique, on pourrait penser que les élus se sont surtout concentrés sur le premier critère. En Bourgogne – Franche-Comté, dans les Hauts-de-France, dans le Grand Est, en Aquitaine – Limousin – Poitou-Charentes (qui est devenue la Nouvelle Aquitaine le 27 juin), les noms ont été votés par les conseils régionaux au terme de consultations publiques, par internet ou dans des forums, avec le soutien d’historiens et d’universitaires.

Politique d’attractivité

Mais on a peu entendu parler de consultations des chambres consulaires, de chefs d’entreprises, de communicants – un travail bien plus fastidieux, qui ne s’improvise pas à coups de sondages en ligne.

Impossible, pourtant, de ne pas faire le lien entre nom et marque, entre identité et politique d’attractivité ! D’où une certaine gêne chez les ...

Article réservé aux abonnés gazette

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Nouveau nom, nouvelle stratégie… les régions dans le flou

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement