Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Aéroport Toulouse Blagnac : les collectivités sont sur le qui-vive

Publié le 27/06/2016 • Par Christiane Wanaverbecq • dans : Régions

aeroport-toulouse-une
P. Pavani
Le 28 juin, les actionnaires de la société d'exploitation de l'aéroport de Toulouse-Blagnac doivent se prononcer sur une distribution exceptionnelle des réserves. A l'ordre du jour d'une précédente assemblée générale, le 1er juin, la demande exprimée par Casil Europe, la société détenue par le nouvel actionnaire chinois, a été reportée. A la veille du vote, les collectivités s'interrogent sur ses intentions.

Le 28 juin, réunis en assemblée générale extraordinaire, les actionnaires de la société Aéroport Toulouse-Blagnac (SATB) doivent se prononcer sur la demande de Casil Europe, la société française du nouvel actionnaire chinois, d’une distribution exceptionnelle autour de 18 millions d’euros des réserves financières de l’entreprise.

A lire aussi :

  • La Haute-Garonne mobilise collectivités et crowdfunding pour monter au capital de l’aéroport de Toulouse

Lors de la précédente assemblée générale, le 1er juin, l’actionnaire chinois, propriétaire de 49,99 % des actions vendues par l’Etat, avait exprimé une première demande portant sur la distribution de 20 millions d’euros. Mais la demande a provoqué une levée de bouclier des collectivités locales et de la chambre d’industrie et de commerce de Toulouse (CCIT), qui détiennent 40 % du capital. La résolution a ainsi été retirée de l’ordre du jour. Depuis, le montant demandé a aussi été revu à la baisse. Les réserves, bas de ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Régions

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Aéroport Toulouse Blagnac : les collectivités sont sur le qui-vive

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X