Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Agriculture

Pour booster les circuits courts agricoles, mutualiser des activités les plus chronophages

Publié le 24/06/2016 • Par Isabelle Verbaere • dans : Dossiers d'actualité, France

ÉPANDAGE AGRICOLE
Olympixel - Fotolia
Travailler en circuits courts exige beaucoup de temps. Les collectivités encouragent les producteurs qui mutualisent leurs outils de production et regroupent leurs offres.

S’engager dans les circuits courts peut s’apparenter à… de l’esclavage ! La vente directe impose un surcroît de travail plus ou moins important suivant le lieu de commercialisation. Cette activité, hors production et transformation, représente près du quart de la main-d’œuvre des fermes bios (source : Agence bio, 2015).

« Les trajets s’avèrent particulièrement chronophages et coûteux, en particulier lorsqu’il faut transporter ses produits à droite et à gauche », observe Gilles Maréchal, consultant fondateur du cabinet Terralim, territoires et alimentation. Sans compter le temps mis pour charger et décharger les marchandises, qui varie en fonction du type de lieu de livraison et peut atteindre deux heures pour un marché. Pour alléger cette contrainte, les agriculteurs partagent des outils logistiques. Ces solutions collectives qui mutualisent les investissements, les contraintes, les compétences et la prise de risque sont encouragées par les collectivités.

Laiteries communes

Ces ...

Article réservé aux abonnés gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Pour booster les circuits courts agricoles, mutualiser des activités les plus chronophages

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X