En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Déposez votre CV Fournisseurs du secteur public

Logo Gazette.fr

 

Réagir

Agriculture

Apporter une aide logistique aux agriculteurs pour booster les circuits courts

Publié le • Par • dans : Dossiers d'actualité, France

0

Commentaire

Réagir

poivrons-rouges-agriculture © Connie Ma - Flickr - CC BY-SA 2.0

Nombre d’agriculteurs ne peuvent pas avoir recours aux milliers de circuits courts existants, en particulier pour des raisons logistiques : difficultés d’accès à la terre, coûts des outils de transformation, délitement des liens avec les consommateurs…

Voir le sommaire

Cet article fait partie du dossier

Comment réconcilier ville et agriculture : booster les circuits courts

«Les agriculteurs qui souhaitent se lancer dans les circuits courts sont souvent seuls, car les organisations professionnelles, comme les chambres d’agriculture et les syndicats, ne maîtrisent pas le sujet et ne disposent pas toujours des outils pour les accompagner, relève Alain Cardinaux, journaliste à La France agricole. Quant aux collectivités, elles méconnaissent leurs contraintes. »

Néanmoins, certaines ont choisi d’y répondre et, pour être efficaces, de réaliser un diagnostic de l’offre agricole sur leur territoire. C’est le cas de la communauté urbaine d’Alençon (36 communes, 54 400 hab., Orne).

« Un état des lieux des moyens dont disposent les exploitants pour produire, communiquer et commercialiser ainsi que leurs besoins d’accompagnement a été réalisé en 2014, détaille Elodie Jacq, chargée de mission circuits courts. Des informations sur les stratégies des exploitations, leurs capacités à évoluer ont été recensées. »

Une trentaine d’exploitants déjà expérimentés en circuits courts ou souhaitant développer ce type de commercialisation ont répondu à cette enquête. Parmi eux, 77 % aimeraient augmenter et diversifier leur production. Ces agriculteurs ont toutefois pointé leurs besoins logistiques pour relever ce défi : du matériel agricole et des locaux de stockage.

Veille foncière

A plusieurs centaines de kilomètres, la région Nouvelle Aquitaine (1), avec un cofinancement de l’Europe (Feader), accompagne les investissements des producteurs. L’aide pour la transformation ou la commercialisation à la ferme s’élève à 30 % du montant des investissements, 40 % pour des agriculteurs « bio », des nouveaux installés ou des projets collectifs.

« La transformation des produits de la ferme représente un autre enjeu important car elle permet aux exploitations de conforter leurs revenus par une diversification de leurs débouchés, remarque Camille Massol, chargée de mission agriculture. Chambres froides, laboratoire, atelier de découpe, laiterie…, depuis 2010, la collectivité ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Nouvel utilisateur ? Créez votre compte

Offre pour l’ensemble des agents de votre collectivité, demandez un devis

Haut de page

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés Aménagement ruralDéveloppement local

VOUS ÊTES ABONNÉ AU MAGAZINE LA GAZETTE DES COMMUNES

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Le numéro d'abonné se trouve sur l'emballage plastique du magazine. Il s'agit de la série des 8 ou 9 premiers caractères du code présent au-dessus de l'adresse postale. Il peut comporter un / ou une lettre.

Dans les exemples ci-contre, les numéros d'abonné sont :
1/1234567 ou A1234567

J'ai jeté l'emballage du magazine. Comment retrouver mon numéro ?

Demandez votre numéro d'abonné auprès du service abonnement : 01 40 13 50 65

VOUS ÊTES ABONNÉ A LA GAZETTE OU AU CLUB PREMIUM

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné vous a été envoyé par e-mail.
Il est composé d’un chiffre puis d’un slash (/) suivi d’une série de 7 chiffres
(exemple : 1/2345678)

Vous ne retrouvez pas votre numéro d’abonné ?

Demandez le auprès du service abonnement :
0 820 320 901 (Numéro Indigo : 0.12€TTC/min)