Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Jeunesse

Citoyenneté : l’éducation des jeunes passe par la prise de parole

Publié le 01/07/2016 • Par Sophie Le Gall • dans : Actu prévention sécurité, France

jeunes-medias
Pangaya.tv CC
La liberté d’expression des mineurs est un droit. Donner un espace à cette parole, c’est aussi éveiller à l’esprit critique et lutter contre les discours radicaux. Les collectivités peuvent soutenir les associations, très présentes sur ce secteur. Tous les modes d’expression sont encouragés et l’intervention de professionnels des médias se développe.

Elu de la ville de Rennes (211 300 hab.), chargé de la jeunesse et de la vie étudiante, Glenn Jegou rappelle : « Les enfants comme les adolescents, les jeunes en général, sont porteurs d’une parole et de projets qu’il ne faut surtout pas écraser. Ils sont notre avenir et notre richesse. Il convient aussi de les protéger car ils sont à une étape de formation de leur personnalité. »

D’ailleurs, la ville de Rennes, de tradition étudiante, où un habitant sur quatre est âgé de moins de 25 ans, place en tête de sa politique « jeunesse » l’objectif de « favoriser l’expression de tous les jeunes ».

Après les attentats de 2015

La Convention internationale des droits de l’enfant de 1989, ratifiée par la France, énonce, au même titre que le droit à un nom ou une nationalité, le droit, pour les mineurs, à la liberté d’expression (article 13). De nombreuses communes choisissent de faire entendre cette parole dans le cadre d’un conseil municipal des enfants ou des jeunes (de 7 à 25 ans). L’instance ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Citoyenneté : l’éducation des jeunes passe par la prise de parole

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X