Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Europe

Lutte contre la radicalisation : les recommandations du Comité des régions de l’UE

Publié le 21/06/2016 • Par Isabelle Smets • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, Europe

Union europeenne
© Alterfalter - Fotolia.com
Après les attentats terroristes de Paris, le Comité des Régions de l’Union européenne a voulu se pencher sur les mécanismes de prévention de la radicalisation et de l’extrémisme au niveau local et régional. Son avis vient d’être adopté en session plénière. Le Club prévention sécurité en publie la teneur.

Quelles stratégies mettre en place dans les territoires pour combattre la radicalisation et l’extrémisme ? Le Comité des Régions de l’Union européenne (CdR),  organe consultatif composé de représentants élus au niveau local et régional provenant des 28 États, membres, s’est penché sur la question et a accouché de recommandations sous forme d’un avis adopté lors de sa session plénière du 16 juin.

A la barre : Bart Somers, maire de Malines (Belgique), une ville de 84 000 habitant où se côtoient 124 nationalités et qui peut s’enorgueillir d’aucun départ vers la Syrie. Un résultat que le maire explique par une solide politique de prévention et d’intervention mise en place par la ville, fondée avant tout sur une approche hollistique qu’il tente de partager dans son avis.

« Je suis convaincu qu’au niveau local, nous pouvons jouer un rôle extrêmement important. Ce sont les autorités locales qui, à un stade précoce, peuvent épingler les processus de radicalisation, identifier les personnes qui ...

Article réservé aux abonnés Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Lutte contre la radicalisation : les recommandations du Comité des régions de l’UE

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X