Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

[INTERVIEW] Dominique Colas

« Les hôpitaux de proximité vont être sous l’étouffoir de groupements XXL »

Publié le 23/06/2016 • Par Catherine Maisonneuve • dans : France

hopital
D.R.
Les groupements hospitaliers de territoire vont redessiner le paysage sanitaire. Pour Dominique Colas, président de l’Association nationale des centres hospitaliers locaux, ils font peser de graves menaces sur les hôpitaux de proximité.

La loi « santé » rend les groupements hospitaliers de territoire (GHT) obligatoires. Vous tirez la sonnette d’alarme, pourquoi ?

Les ex-hôpitaux locaux ont été mis à rude épreuve ces dernières années. Aucune évaluation de leur entrée dans les communautés hospitalières de territoire (facultative, ndlr) n’a eu lieu, ni des mises en direction commune avec des centres hospitaliers universitaires, des établissements de santé psychiatrique et autres.

Pourtant, cette mutation s’est traduite par un éloignement du management, des transferts ou des fermetures de services de médecine - une centaine - et de soins de suite et réadaptation, une dégradation financière, une baisse de la qualité des soins…

La situation va empirer. Les hôpitaux de proximité vont être sous l’étouffoir de groupements hospitaliers de territoire XXL qui se mettent en place à marche forcée. On parle de seulement 125 GHT ! Ils seront autant d’« assistances publiques territoriales ».

Le décret du 29 avril 2016 qui les réglemente consacre l’avènement d’une bureaucratie hospitalo-centrée avec des directions territoriales à foison (achat, affaires médicales, qualité, formation continue…). Il signe la fin du management de proximité. Et la fusion prévue par la loi deviendra inéluctable.

Le décret du 20 mai 2016 relatif aux hôpitaux de proximité ne les met-il pas à l’abri ?

Non. La réforme de leur financement se joue à enveloppe ...

Article réservé aux abonnés gazette

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

« Les hôpitaux de proximité vont être sous l’étouffoir de groupements XXL »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X