En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Déposez votre CV Fournisseurs du secteur public

Logo Gazette.fr

1

Commentaire

Réagir

Baromètre des territoriaux

Etes-vous favorables à des quotas de femmes dans l’encadrement dirigeant ?

Publié le • Par • dans : France

1

Commentaire

Réagir

BAROMETRE_380x253 © Pascale Distel

Parce que votre opinion nous intéresse, La Gazette a constitué un panel de fonctionnaires territoriaux que nous interrogeons sur l'actualité des politiques publiques et du statut de la fonction publique. Cette semaine : êtes-vous favorables à des quotas de femmes dans l’encadrement dirigeant ?

Voir le sommaire

Cet article fait partie du dossier

Baromètre : l’opinion des fonctionnaires territoriaux, chaque semaine

 

 

Leçon n° 1 - Des territoriaux réfractaires…

Les agents territoriaux ne sont pas très favorables aux quotas. Comme tous les Français, sur beaucoup de sujets ! 64 % des territoriaux interrogés sont ainsi contre des quotas de femmes dans l’encadrement dirigeant des collectivités. La loi « Sauvadet » de 2012 impose pourtant une proportion de 40 % de femmes parmi les hauts fonctionnaires à compter de 2017. Rappelons que peu de postes sont concernés dans la FPT : seuls les emplois fonctionnels des collectivités de plus de 80 000 habitants sont soumis à ces quotas. Malgré son impopularité, le dispositif semble plutôt efficace. Les collectivités jouent le jeu des nominations équilibrées, lit-on dans l’étude « Egalité professionnelle femmes-hommes dans la fonction publique territoriale : à nous d’agir ! » rendue publique par l’Institut national des études territoriales (Inet) en mars 2015. Les femmes représentaient alors près de 40 % des directeurs généraux de services et directeurs généraux adjoints des villes de 10 000 à 20 000 habitants. Mais elles étaient moins de 15 % dans les collectivités de 400 000 habitants et plus…

Leçon n° 2 - … Surtout parmi les cadres

Ce sont surtout les cadres qui s’opposent aux quotas. Ainsi, 66 % des agents de catégorie A, contre 61 % en B et 56 % en catégorie C sont opposés aux quotas de femmes dirigeantes. Pourtant, le Syndicat national des DG appelle à aller plus loin. Il souhaite un abaissement du seuil d’application à 10 000 habitants (au lieu de 80 000). L’attention portée à l’égalité femmes-hommes ne doit en tout cas pas faiblir. Selon une autre enquête du CNFPT sur la situation des DGS après les élections locales de 2014 et 2015, la proportion des femmes directrices générales des services régresse dans la plupart des catégories de collectivités.

Références

Réalisé par « La Gazette » auprès d‘un échantillon représentatif de 1 355 fonctionnaires territoriaux sur internet le 17 mars 2016 (255 répondants).

Haut de page

1

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés Collectivités territorialesFonction publique territoriale

1 Commentaire

Ajouter un commentaire
  1. 1. Hugues Clepkens 21/06/2016, 11h14

    Lorsqu'Alain Richard visita l'école de chasse à la base aérienne de Tours et qu'il demanda à la première femme brevetée pilote de chasse, ce qu'elle pensait des "quotas"...elle lui répondit devant la presse : "Les quotas, monsieur le ministre ? C'est pour le lait ou pour la viande ?"...comme si elle était là grâce à çà !
    Et il s'en retourna un peu penot...!

  1. Ajouter un commentaire

      Votre e-mail ne sera pas visible

    Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.