Développement durable

« La transition énergétique ne doit pas être réservée à quelques communautés privilégiées »

Par
claire-roumet

Energy cities

Où en sont les collectivités locales européennes aujourd’hui en matière de transition énergétique ? Développement des énergies renouvelables, efficacité énergétique, lutte contre les émissions de CO2, … les thématiques ne manquent pas. Quelles sont leurs aspirations, qu’ont-elles à craindre ou à espérer venant de Bruxelles ? Autant de questions que nous avons posées à Claire Roumet, directrice de l’association Energy Cities, l’un des principaux réseaux européens de collectivités.

Après la tenue de la COP21 à Paris fin 2015, dans quelle dynamique se trouvent aujourd’hui les collectivités européennes ?

Ce qui s’est passé avec la COP21 est important. Jusqu’ici, les collectivités restaient assez timides et sous-estimaient leur pouvoir. Mais la COP21 ainsi que tous ces éléments qui montrent aujourd’hui l’importance du rôle des collectivités – je pense par exemple à un sujet comme la crise des réfugiés – font qu’aujourd’hui les collectivités sont vraiment mobilisées.

En plus de cette nouvelle légitimité de l’action locale apportée par la COP21, on a pu également observer, ces derniers temps, des signaux économiques très forts de la part du marché de l’énergie : il n’y a pas un jour sans l’annonce dans des journaux financiers comme le Financial Times de la faillite d’une grande compagnie du pétrole, du charbon, où des difficultés rencontrées par EDF. Tous ce qui relève des investissements énergétiques et des modèles économiques, qui faisaient penser aux collectivités locales qu’elles n’étaient pas légitimes et en puissance de prendre des décisions, tout cela est vraiment remis en cause par la sphère économique. Tout cela donne aux autorités locales l’impression qu’il est temps de passer à l’action. Pour autant, cela ne veut pas dire qu’elles n’ont rien fait auparavant, ou qu’elles vont faire beaucoup plus, il s’agit plutôt d’un changement de posture.

Observez-vous une reprise en main de la thématique de l’énergie par les collectivités territoriales ?

Tout à fait ! Le passage à l’action dont je vous parlais implique de reprendre les choses en main. Pas seulement les infrastructures énergétiques, c’est réellement son destin que l’on reprend en main. C’est exactement le type de démarche qu’est en train de mettre en place la ville de Paris par exemple.

On est à un tournant où l’action locale est légitimée, où les maires se disent qu’ils n’ont pas à ...

Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

Déjà abonné ? Identifiez-vous
+
Mot de passe oublié ?
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, profitez de l’offre découverte 30 jours gratuits !

Offre découverte
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

ABONNEZ-VOUS
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP