En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X

Club RH

 

Réagir

Fonction publique territoriale

Vote des fonctionnaires territoriaux : la cote de François Hollande au plus bas

Publié le • Mis à jour le • Par • dans : A la une, France, Toute l'actu RH

0

Commentaire

Réagir

Vote dans un bureau de vote © Fotolia

A l’image de la population, les agents publics locaux accorderaient majoritairement leur suffrage aux Républicains et au FN lors de l'élection présidentielle de 2017, selon une nouvelle étude du politologue Luc Rouban. Les intentions de vote en faveur d’Alain Juppé (LR) sont cependant en baisse.

 

La revalorisation du point d’indice des fonctionnaires fait-elle chou blanc ? Malgré cette tentative de renouer avec son cœur de cible, François Hollande voit encore son niveau de popularité décliner parmi les salariés du public. C’est ce qui ressort d’une nouvelle étude du politologue du CEVIPOF, Luc Rouban. Une enquête sur les fonctionnaires face à l’élection présidentielle de 2017 réalisée au mois de mai.

Le niveau de satisfaction des agents publics à l’égard de l’action présidentielle tombe à 2,44 contre 2,82 en mars et 3,18 en janvier. François Hollande pourra toujours se consoler en constatant que ce chiffre reste un peu plus élevé que parmi les salariés du privé (1,82). Il pourra aussi rappeler que la première hausse du point d’indice sera seulement effective au 1er juillet.

vote-fonctionnaires1

Les agents de catégories C (toutes fonctions publiques confondues) sont moins satisfaits que les B, qui le sont moins que les catégories A, mais les trois catégories baissent à chaque vague.

vote-fonctionnaires-categories

Marine Le Pen en hausse

Parmi les fonctionnaires territoriaux, sa chute n’en demeure pas moins impressionnante. Y compris si Nicolas Sarkozy porte les couleurs des Républicains à l’issue de la primaire automnale.

Dans cette hypothèse, les intentions de vote en faveur du chef de l’Etat déclinent à 20 % en mai. En janvier, elles s’élevaient à 26 %. Si Alain Juppé gagne la primaire, François Hollande apparaît en plus fâcheuse posture. Il n’obtiendrait que 18,3 % des suffrages des fonctionnaires territoriaux. Alain Juppé, victime peut-être de son programme ouvertement libéral, recule un peu.

Si François Bayrou n’allait pas à la bataille, il obtiendrait 30,6 % des suffrages, contre 35 % dans la précédente étude de Luc Rouban réalisée en mars 2016. Marine Le Pen, de son côté, confirme son succès dans la fonction publique territoriale enregistré lors des régionales. Elle augmente son score de 2 points, au regard des précédentes études de Luc Rouban portant sur la présidentielle. Face à Nicolas Sarkozy tout comme contre Alain Juppé, elle avoisine les 23 %.

Jean-Luc Mélenchon à un niveau élevé

Jean-Luc Mélenchon, de son côté, tourne autour de 14-15 % des intentions de vote des territoriaux. Dans l’ensemble de la fonction publique, il obtient des scores peu ou prou équivalents parmi les catégories A, B et C. Tel n’est pas le cas de Marine Le Pen. La présidente du FN dépasse les 30 % auprès des catégories C pour redescendre autour de 13 % parmi les A.

Au passage, elle confirme son hégémonie chez les policiers et les militaires. Selon la dernière livraison de Luc Rouban, elle atteint désormais 56,2 % dans cette catégorie de la population en cas de candidature de Nicolas Sarkozy. Un record. Nicolas Sarkozy, si populaire parmi les forces de l’ordre durant les années 2000, ne recueille, lui, plus que 21 % des suffrages.

Haut de page

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

0 Commentaire

Ajouter un commentaire
  1. Ajouter un commentaire

      Votre e-mail ne sera pas visible

    Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.