Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Club RH Aix-en-Provence - 19 mai

« Le statut offre des possibilités qu’on peut exploiter au maximum » – Vincent Bonnafoux

Publié le 07/06/2016 • Par Maud Parnaudeau • dans : compte rendu des dernières rencontres du club RH

Vincent Bonnafoux, DGA chargé des ressources humaines de la Métropole d'Aix-Marseille-Provence a fait part, lors du Club RH d’Aix-en-Provence du 19 mai, des différentes mesures prises pour prévenir l’absentéisme lorsqu’il était en poste à la communauté urbaine de Strasbourg.

Quels sont les leviers qu’il vous semble opportun d’actionner pour prévenir l’absentéisme ?

Lorsque j’étais à Strasbourg, nous avions constitué une équipe pluridisciplinaire avec la DRH, le service conseil en réorganisation, le médecin du travail et l’assistante sociale afin de mieux travailler ensemble. Parallèlement, une charte du reclassement a été adoptée pour aller au bout de la démarche, c’est-à-dire reclasser l’agent même quand il ne le souhaite pas. Le statut offre des possibilités qu’on peut exploiter au maximum. L’amélioration des conditions de travail faisait partie de l’agenda social. Nous avons mis en place des groupes de travail, avec le décryptage des données RH pour caractériser l’absentéisme. Un accompagnement a ensuite été mis en place – avec des actions sur l’ergonomie, l’organisation du travail, le management – en fonction des besoins réels de chaque direction.

Plus globalement, avez-vous des conseils à donner au regard de votre expérience ?

Quand on traite de l’absentéisme, il faut d’abord savoir de quoi on parle. Mais aussi regarder les choses de près, sur le terrain, pour cibler les actions. Il faut commencer par s’intéresser aux problèmes collectifs pour que l’organisation fonctionne. Ensuite seulement, traiter des problèmes individuels. Il faut aussi agir en mode projet : définir les responsabilités de chacun, des délais et les résultats attendus. Puis être en relecture permanente des actions.

L’absentéisme est un sujet mouvant qui demande de la créativité, de l’humilité et de la persévérance.

Il faut commencer par s’intéresser aux problèmes collectifs pour que l’organisation fonctionne

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Le statut offre des possibilités qu’on peut exploiter au maximum » – Vincent Bonnafoux

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X