En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X

Club RH

 

Réagir

Club RH Aix-en-Provence - 19 mai

« L’absentéisme est souvent lié à un problème d’organisation » – Carole Brevitaz (CDG des Bouches-du-Rhône)

Publié le • Par • dans : compte rendu des dernières rencontres du club RH

0

Commentaire

Réagir

Carole Brevitaz, chef du service « prévention et sécurité au travail » du centre de gestion des Bouches-du-Rhône, a présenté, lors du Club RH d’Aix-en-Provence le 19 mai, les actions de prévention à disposition des collectivités pour réellement anticiper les situations pouvant conduire à de l’absentéisme.

Voir le sommaire

Cet article fait partie du compte-rendu

Absentéisme : les initiatives locales pour enrayer le phénomène

 

A quels moments la collectivité doit-elle agir en matière de prévention ?

Pour l’Organisation mondiale de la santé, il existe trois niveaux de prévention :

  • la prévention tertiaire qui correspond à la prise en charge des situations installées de maladies et des handicaps et qui doit éviter l’aggravation ;
  • la prévention secondaire qui correspond à la prise en charge des contraintes professionnelles qui ont un impact sur la santé ;
  • et la prévention primaire qui consiste à éviter les conséquences de l’activité professionnelle sur la santé. On est alors dans l’anticipation.

Si on prend comme exemple un accident de service, sur quoi est-il possible d’agir ?

Si on remonte l’arbre des causes, on s’aperçoit qu’il dépend du comportement de l’agent et/ou de la défectuosité de l’équipement et/ou d’une carence de protection. Ces causes immédiates sont elles-mêmes à relier à l’organisation de l’activité, aux connaissances des agents, et à des équipements inadaptés. Si on remonte encore, on constate un manque de formation, de communication, de contrôle. Le plus souvent, on remonte jusqu’à un problème d’organisation.

Les collectivités devraient davantage utiliser les agents chargés d’une fonction d’inspection (Acfi), qui peuvent aider à mettre en place des procédures, sensibiliser, impliquer l’encadrement

Comment faire pour réellement faire de la prévention en matière d’absentéisme ?

Pour anticiper, il faut agir sur différents leviers et à chaque dispositif définir qui fait quoi, détecter les risques, former, suivre la politique, mener, informer, communiquer. Les collectivités devraient davantage utiliser les agents chargés d’une fonction d’inspection (Acfi), qui peuvent aider à mettre en place des procédures, sensibiliser, impliquer l’encadrement… Bien entendu, elles peuvent se tourner vers les centres de gestion qui ont développé des guides, font de la veille réglementaire, des études pour le maintien dans l’emploi, notamment.

Carole Brevitaz

Haut de page

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

0 Commentaire

Ajouter un commentaire
  1. Ajouter un commentaire

      Votre e-mail ne sera pas visible

    Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.