Santé

Exposition aux ondes : les maires dans le brouillard

| Mis à jour le 08/06/2016
Par
antennes-telecoms-Wolfgang-Cibura-Fotolia1

Wolfgang Cibura - Fotolia

Les projets de déploiement de compteurs communicants ravivent les tensions liées à l’impact des ondes électromagnétiques sur la santé. En première ligne, les maires sont désemparés.

«Il serait dommage qu’une inquiétude irrationnelle prenne le pas sur un projet d’une telle ampleur. » Ainsi, la secrétaire d’Etat au Numérique, Axelle Lemaire, donnait au Sénat son avis sur l’un des feuilletons de l’année.
Dénonçant le risque sanitaire généré par un déploiement massif de compteurs communicants gaz (Gazpar) ou électriques (Linky), près de cent communes ont décidé en quelques mois de s’opposer frontalement aux opérateurs de réseaux et ont voté des délibérations municipales interdisant les remplacements… En vain, si l’on en croit une expertise juridique commandée par la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR).

Lire aussi :

Linky : ERDF passe à l’offensive mais le maire réfractaire ne plie pas

Même si les collectivités sont propriétaires des compteurs électriques, leur action est limitée du fait du « principe de responsabilité exclusive du concessionnaire » et de la loi qui impose à ERDF de déployer Linky. L’imbroglio aurait pu rester cantonné à quelques territoires, mais il s’étend et l’Association des maires de France a fini par s’en mêler.

Mi-mars, son président, François Baroin, a demandé au Premier ministre de communiquer davantage car « les maires sont sollicités par les habitants inquiets des répercussions sur leur santé que ces nouveaux compteurs pourraient éventuellement occasionner ».

Cet épisode réveille un débat sur les ondes électromagnétiques qui n’a jamais été tranché et que les collectivités abordent chacune ...

Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

Déjà abonné ? Identifiez-vous
+
Mot de passe oublié ?
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, profitez de l’offre découverte 30 jours gratuits !

Offre découverte
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

ABONNEZ-VOUS
Commentaires

1  |  réagir

08/06/2016 10h38 - Stéphane Lhomme

Dommage de dire qu’il y « près de 100 communes » engagées contre les compteurs malfaisants, alors que ce sont « PRES DE 200 COMMUNES ».

Un simple coup d’oeil ici permettait de le voir : http://refus.linky.gazpar.free.fr

Par ailleurs, ce ne sont que les communes que nous avons pu répertorier avec nos moyens infimes. En enquêtant un peu, vous pourriez découvrir que l’AMF et ErDF ont une liste de plusieurs centaines de communes récalcitrantes, mais encore faut-il avoir envie de savoir…

Signaler un abus

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Conversion des « Intercités » en TER : la pompe s’amorce du côté des régions

    Après la Normandie en avril, Grand Est et Bourgogne-Franche-Comté il y a dix jours, c'est au tour de Nouvelle Aquitaine d'accepter de prendre sous son aile des lignes de « Trains d'équilibre du territoire » (TET) pour en faire des TER. La feuille de route de ...

  • L’Essonne met le tri sur la place publique

    Le syndicat intercommunal pour le recyclage et l'énergie par les déchets et les ordures ménagères (Siredom), qui regroupe 140 communes d'Essonne (818000 hab.), déploie des plateformes de proximité, à l’esthétique et aux services soignés, qui collectent les ...

  • Dix conseils pour… donner un coup de jeune à la collecte

    Conversion à la tarification incitative ou au tri à la source des biodéchets, fin de contrat de délégation ou nécessité d’harmoniser un service impacté par la réforme territoriale, les occasions ne manquent pas pour revoir son dispositif de ramassage de ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP