En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Déposez votre CV Fournisseurs du secteur public

Logo Gazette.fr

 

Réagir

Congrès des maires 2016

Très haut débit : aller plus vite, partout, oui mais comment ?

Publié le • Mis à jour le • Par • dans : Dossiers d'actualité, France

0

Commentaire

Réagir

axelle-lemaire-congres-une © La Gazette

Poussés par la demande de leurs administrés, les maires sont devenus très pointus en matière de réseaux très haut débit sur le territoire. Et ne relâchent pas la pression sur le gouvernement. Ils l’ont prouvé jeudi 2 juin, lors de l’atelier du Congrès des maires consacré au sujet.

Voir le sommaire

Cet article fait partie du dossier

Congrès des maires 2016, l'année des bonnes nouvelles ?

« L’enthousiasme de notre ministre, Jean-Michel Baylet, hier, nous annonçant que les zones blanches dans les centres-bourgs seraient résorbées à la fin de l’année en a laissé plus d’un d’entre nous pantois. Nous savons bien que ce ne sera pas le cas. » Michel Sauvade, maire de Marsac en Livradois (Puy-de-Dôme), qui dressait le bilan pour l’AMF, le 2 juin, de l’état du déploiement du très haut débit dans les territoires, ruraux notamment, connaît son affaire. Et ne s’est pas privé de rappeler que les associations d’élus locaux ont rompu leur participation au plan dédié aux centres-bourgs, fin 2015, estimant exorbitante la participation financière demandée aux collectivités.

C’est cette pression constante qui a permis, en février dernier, d’inclure 268 nouvelles communes dans le plan. Et même si l’échéance de la fin 2016 ne sera pas tenue, « ça avance », souligne Michel Sauvade. Ce qui n’est pas le cas pour l’équipement de 800 sites pour l’attractivité du territoire, pour lesquels l’AMF et les autres associations d’élus s’opposent toujours au modèle de financement. Et pour bien clarifier l’état d’esprit des associations d’élus, Michel Sauvade assène : « nous voulons être des partenaires, loyaux, mais ambitieux ».

Surtout ajoute-t-il, « nous devons maintenant nous intéresser aux zones grises, aux frontières des centres bourgs, car si nous déployons aujourd’hui des technologies fixes d’accès à internet, on sait bien que les usages sont mobiles. Nous avons la volonté de passer à la 4G partout, pour une vraie qualité de service ».

Un discours en phase avec celui d’Antoine Darodes, directeur de l’Agence du numérique qui met en avant le coût de l’équipement fibre pour chaque abonné pour appeler à l’utilisation de technologies non filaires : « 4G, wimax nouvelle génération, ou satellite ».

Le satellite veut sa part

Le satellite, technologie pertinente pour couvrir le territoire ? Jean-François Bureau, directeur des affaires institutionnelles et internationales d’Eutelsat est ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Nouvel utilisateur ? Créez votre compte

Offre pour l’ensemble des agents de votre collectivité, demandez un devis

Haut de page

0

Commentaire

Réagir
Publicité

En partenariat avec :

Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés Aménagement numérique

VOUS ÊTES ABONNÉ AU MAGAZINE LA GAZETTE DES COMMUNES

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Le numéro d'abonné se trouve sur l'emballage plastique du magazine. Il s'agit de la série des 8 ou 9 premiers caractères du code présent au-dessus de l'adresse postale. Il peut comporter un / ou une lettre.

Dans les exemples ci-contre, les numéros d'abonné sont :
1/1234567 ou A1234567

J'ai jeté l'emballage du magazine. Comment retrouver mon numéro ?

Demandez votre numéro d'abonné auprès du service abonnement : 01 40 13 50 65

VOUS ÊTES ABONNÉ A LA GAZETTE OU AU CLUB PREMIUM

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné vous a été envoyé par e-mail.
Il est composé d’un chiffre puis d’un slash (/) suivi d’une série de 7 chiffres
(exemple : 1/2345678)

Vous ne retrouvez pas votre numéro d’abonné ?

Demandez le auprès du service abonnement :
0 820 320 901 (Numéro Indigo : 0.12€TTC/min)