Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Contractuels

Contractuels : avis mitigés sur le dispositif prorogé de deux ans par la loi déontologie

Publié le 02/06/2016 • Par Martine Doriac • dans : A la Une RH, France, Toute l'actu RH

contractuels_une
La Gazette
La loi déontologie a prorogé de deux ans les conditions d’éligibilité aux programmes de titularisation des collectivités et de leurs établissements publics. Le dispositif est donc maintenu jusqu’en 2018. Les organisations syndicales applaudissent malgré le succès mitigé des premières sélections professionnelles. Les directions des ressources humaines sont plus réticentes.

Sous le titre III « de l’exemplarité des employeurs publics », l’article 41 de la loi du 20 avril 2016 relative à la déontologie et aux droits et obligations des fonctionnaires a modifié la loi Sauvadet du 12 mars 2012. Il ajoute deux ans supplémentaires pour que les contractuels soient éligibles au dispositif de titularisation qu’elle a créé.

Ces agents devaient pour accéder au dispositif être depuis deux ans en poste au 31 mars 2011. L’échéance est repoussée au 31 mars 2013. Ils seront donc plus nombreux à remplir les conditions d’éligibilité.

L’accès aux sélections professionnelles leur sera ouvert, dans la fonction publique territoriale (FPT), jusqu’au 12 mars 2018. Le décret d’application de cette prorogation devrait être examiné au Conseil supérieur de la fonction publique territoriale (CSFPT) du 22 juin, avant d’être publié, probablement d’ici septembre.

Peu de candidats dans les hôpitaux et à l’Education nationale

Pour évoquer ce projet de décret et faire le point sur les titularisations, la direction générale de l’administration et de la fonction publique (DGAFP) a réuni, lundi 30 mai, le comité de suivi du dispositif non titulaires.

Des données jusque là manquantes pour la fonction publique hospitalière ont été présentées. Elles attestent d’un manque d’implication des agences régionales de santé et des établissements hospitaliers dans la résorption des emplois précaires. La loi Sauvadet ne serait pas adaptée à certains emplois par ailleurs exercés en libéral comme ceux de kinésithérapeutes.

Pour la fonction publique de l’Etat, des données ont été précisées pour l’Education Nationale et l’enseignement supérieur : l’administration constate une décrue du nombre de candidats aux examens professionnels permettant d’accéder à la titularisation : 9 000 en 2011, 8 000 e 2013 et seulement 6 000 en 2015, avec seulement 60 % de candidats qui se présentent aux épreuves, et 30 % de reçus, alors que les contractuels sont nombreux dans les écoles, collèges, lycées et ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club RH

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club RH

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec les dossiers

2 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Contractuels : avis mitigés sur le dispositif prorogé de deux ans par la loi déontologie

Votre e-mail ne sera pas publié

Contractuel

03/06/2016 10h05

Et bien moi en tant que contractuel, je ne suis pas du tout mitigé. Je trouve ça incroyable que tout le monde donne son avis excepté les intéressés eux-même.
Pour a part, j’attends avec impatience le décret qui sera de toute façon publié et que mon drh ne soit pas chaud, j’en ai strictement rien à faire.
Mettez le nombre de poste à besoin réel au concours ainsi q’un concours annuel et pas tous les 50 ans et les agents n’attendront pas les dispositifs. Chaque année c’est quand même bizarre que nous soyons autant en poste à passer de concours et que le nombre de poste au concours soit trois fois en dessous du nombre de candidats en interne et ne me dites pas que c’est en fonction des demandes des collectivités je n’y crois plus à ce mensonges.
Vive la loi sauvadet

Cédéhi

06/06/2016 04h43

Cette prolongation vaut-elle aussi pour le passage automatique en CDI au-delà de six ans de contrats ou en revient-on au bon vouloir de la collectivité, comme avant, pour la cdisation passés les six ans de service?

Commenter
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X