En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Déposez votre CV Fournisseurs du secteur public

Logo Gazette.fr

 

Réagir

Santé

Accès aux soins : peu de concret en réponse aux problèmes des maires

Publié le • Par • dans : Dossiers d'actualité, France

0

Commentaire

Réagir

sante-medecin-UNE © Rhoda Baer - National Cancer Institute / Public Domain

Le 99e congrès de l’AMF s’est ouvert, le 31 mai 2016, sur la question de l’accès aux soins de tous alors que les maires, qui n’ont pas de compétences obligatoires en santé, sont de plus en plus confrontés à la désertification médicale.

Voir le sommaire

Cet article fait partie du dossier

Congrès des maires 2016, l'année des bonnes nouvelles ?

En campagne, pas un canton qui n’a de problème à trouver un médecin remplaçant. Même dans nos villes moyennes désormais la question se pose. La problématique de santé publique devait être le thème numéro 1 du congrès.

C’est par ces mots que François Baroin, président de l’Association des maires de France (AMF) a introduit le premier débat du congrès annuel, mardi 31 mai 2016. « La santé est une compétence de l’Etat, mais quand le désespoir touche les citoyens, c’est le maire qu’on vient chercher », a ajouté Isabelle Maincion, maire de Villes-aux-Clercs (41), co-présidente du groupe de travail Santé de l’AMF.

La question des déserts médicaux est de plus en plus criante dans les territoires, et pas seulement ruraux.

Lire aussi

Déserts médicaux : le problème n’est plus seulement rural

Les réponses apportées à la tribune par les experts – médecins, ARS ou ministère – semblaient néanmoins peu en adéquation avec les problématiques des maires qui ont pris la parole depuis la salle.
Le maire de La Roche-sur-Yon a ainsi parlé d’une « vraie catastrophe », pendant qu’un édile de l’Hérault demandait si la solution serait le salariat des généralistes dans les maisons de santé pluridisciplinaires (MSP).

Confier de nouvelles responsabilités aux professionnels de santé

Le président de l’Agence régionale de santé (ARS) Alsace – Lorraine – Champagne-Ardenne a ainsi rappelé qu’il existe « une palette de solutions » proposables, comme les aides au regroupement des professionnels « en accord avec les zones déficitaires » en médecins. La délimitation de ces secteurs « n’évolue pas assez vite » par rapport aux réalités de terrain, a-t-il néanmoins reconnu.

Le directeur recommande aussi de « confier des responsabilités » aux professionnels de santé non médecins, donnant l’exemple des orthoptistes qui pourraient prendre une partie des consultations d’ophtalmologues. Une idée souvent évoquée et qu’il aurait pu être intéressant de voir traiter dans la loi Santé adoptée en 2015…

Le miracle ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Nouvel utilisateur ? Créez votre compte

Offre pour l’ensemble des agents de votre collectivité, demandez un devis

Haut de page

Cet article est en relation avec

0

Commentaire

Réagir
Publicité

En partenariat avec :

Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés Aménagement du territoireAménagement ruralEtablissement de santéSanté

VOUS ÊTES ABONNÉ AU MAGAZINE LA GAZETTE DES COMMUNES

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Le numéro d'abonné se trouve sur l'emballage plastique du magazine. Il s'agit de la série des 8 ou 9 premiers caractères du code présent au-dessus de l'adresse postale. Il peut comporter un / ou une lettre.

Dans les exemples ci-contre, les numéros d'abonné sont :
1/1234567 ou A1234567

J'ai jeté l'emballage du magazine. Comment retrouver mon numéro ?

Demandez votre numéro d'abonné auprès du service abonnement : 01 40 13 50 65

VOUS ÊTES ABONNÉ A LA GAZETTE OU AU CLUB PREMIUM

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné vous a été envoyé par e-mail.
Il est composé d’un chiffre puis d’un slash (/) suivi d’une série de 7 chiffres
(exemple : 1/2345678)

Vous ne retrouvez pas votre numéro d’abonné ?

Demandez le auprès du service abonnement :
0 820 320 901 (Numéro Indigo : 0.12€TTC/min)