Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances locales

La gestion de Paris épinglée par trois rapports de la chambre régionale des comptes

Publié le 01/06/2016 • Par Gaëlle Ginibrière • dans : A la Une finances, Actu experts finances

L'Hôtel de ville de Paris.
L'Hôtel de ville de Paris. Flickr CC by ewin.11
Marges de manœuvres financières réduites, recommandations peu suivies d'effet et bilan de l'activité d'audit interne de l’inspection générale de la ville de Paris (IGVP) : la chambre régionale des comptes d'Ile-de-France a publié, le 19 mai 2016, trois rapports plutôt critiques sur les finances de la capitale.

Dans son premier rapport, la chambre régionale des comptes (CRC) francilienne s’interroge sur la soutenabilité de la stratégie budgétaire de Paris face à la baisse des dotations de l’État et à l’augmentation des charges de péréquation territoriale. Elle évoque même un véritable tournant dans le positionnement financier de la commune et du département de Paris.

Dans un contexte économique dégradé, la collectivité a en effet fait le choix d’accroître son effort d’investissement pour la période 2014-2020, tout en limitant les impôts et en encadrant l’endettement. De fait, sa capacité d’autofinancement est passée de 57 % en 2012 à 32 % en moyenne pour la période 2015-2018, alors même que sa capacité de financement (somme de l’épargne brute et des recettes d’investissement de l’année) doit rester à un niveau élevé. Dans cette perspective, les recettes d’investissement et l’endettement devraient prendre le relais d’une moindre ...

Article réservé aux abonnés gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La gestion de Paris épinglée par trois rapports de la chambre régionale des comptes

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X