Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances locales

Montpellier dématérialise intégralement sa chaîne comptable

Publié le 31/05/2016 • Par Gaëlle Ginibrière • dans : Actu experts finances, France

Après avoir dématérialisé ses appels d’offres, son courrier, ses actes… Montpellier s’est attaquée à la chaîne comptable.
Après avoir dématérialisé ses appels d’offres, son courrier, ses actes… Montpellier s’est attaquée à la chaîne comptable. H. Rubio / ville de Montpellier
Le traitement dématérialisé des factures permet de réduire le délai de paiement aux entreprises et prépare le passage à la certification des comptes. A Montpellier, un travail de cinq ans a permis d’adopter le nouveau protocole d’échange standard (PES) puis de mettre en place un outil informatique ergonomique. En contrepartie d'une évolution de l'organisation, les économies de temps et de papier ne sont pas négligeables.

Deuxième ville (après Paris) à franchir le pas de la « full démat » – la dématérialisation de l’ensemble de la chaîne comptable pour les commandes, les factures et les pièces justificatives -, Montpellier (Hérault, 272 100 hab.) n’est pas peu fière. La ville a trois ans d’avance sur la date butoir de 2019 arrêtée par la loi NOTRe. Son succès ne doit cependant rien au hasard : la commune s’est lancée dans la dématérialisation il y a plus de dix ans. Les appels d’offres ont été les premiers concernés en 2005, suivis des actes administratifs, du courrier et de la gestion du temps de travail.

L’étape suivante était tout naturellement la dématérialisation de la chaîne comptable. « Les factures parcouraient de 2 à 22 kilomètres avant d’être mandatées, puisque nous avons des sites assez éloignés les uns des autres. Ce n’est pas satisfaisant en matière de traçabilité des documents, ni même de bilan carbone », commente Vincent Domeizel, directeur des finances.
C’est surtout la volonté de ...

Article réservé aux abonnés gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Régions

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Montpellier dématérialise intégralement sa chaîne comptable

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X