En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Déposez votre CV Fournisseurs du secteur public

Logo Gazette.fr

 

Réagir

Prud'hommes

Un syndicat intercommunal est-il un service public administratif ou un service public industriel et commercial ?

Publié le • Par • dans : Réponses ministérielles

0

Commentaire

Réagir
 

A titre liminaire, il doit être rappelé que l’article L. 5212-1 du code général des collectivités territoriales (CGCT) qualifie les syndicats intercommunaux d’établissement public de coopération intercommunale (EPCI). Toutefois, le CGCT ne se prononce pas sur la nature administrative ou industrielle et commerciale de cette catégorie d’établissement. Les personnels des EPCI sont notamment des fonctionnaires originaires des communes membres de l’EPCI et qui ont été affectés à cet établissement à la suite du transfert des compétences et des services communaux lors de sa création (article L. 5211-4-1 du code général des collectivités territoriales). Ces agents sont soumis au statut de la fonction publique territoriale (article 2 de la loi no 84-53 du 26 janvier 1984). Il peut s’agir également de personnel recruté directement par l’EPCI.

A ce titre, les principes jurisprudentiels de gestion des services publics sont applicables à un EPCI lorsque cet établissement souhaite recruter un agent non titulaire de la fonction publique territoriale. Ainsi, selon que le service public géré par l’EPCI sera qualifié d’administratif ou d’industriel et commercial, les personnels non titulaires qui seront recrutés seront qualifiés d’agent public ou de salarié de droit privé.

Dans ces conditions, si un EPCI est amené à gérer dans le cadre de ses compétences un service public administratif, alors le personnel non titulaire recruté dans ce service sera qualifié d’agent public et son contentieux relèvera de la juridiction administrative (TC, 25 mars 1996, Berkani, no 03000). Si en revanche cet EPCI est amené à gérer un service public industriel et commercial, le personnel non titulaire recruté dans ce service sera qualifié de salarié de droit privé et son contentieux relèvera de la juridiction judiciaire, en l’occurrence de la juridiction prud’homale (TC, 20 mars 2006, Mme Charmot c/ syndicat intercommunal pour l’équipement du massif des Brasses, no 3487).

Haut de page

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

0 Commentaire

Ajouter un commentaire
  1. Ajouter un commentaire

      Votre e-mail ne sera pas visible

    Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.