Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

MARCHÉS PUBLICS

Anticiper en toute sécurité votre «sourcing» : les cinq questions à se poser

Publié le 27/05/2016 • Par Auteur associé • dans : Actu juridique, France

Mairie
Flickr Saint Martin Bellevue
« Libérés, délivrés ! » Tel pourrait être le sentiment des acheteurs publics à la lecture des dispositions du décret du 25 mars 2016 relatif aux marchés publics. Celles-ci viennent en effet « légaliser » des pratiques jusqu'alors tolérées, consistant à prendre des contacts préalables avec des entreprises pour dresser un bilan de l'état du secteur économique sur lequel porte le projet de marché public, aussi bien que pour connaître les prestataires potentiels et les solutions techniques permettant de satisfaire le besoin. Sans vouloir refroidir les ardeurs, de sérieuses précautions sont à observer pour une pratique efficace, autant que sécurisée, du «sourcing».

Samuel Dyens

Samuel Dyens

Avocat au cabinet Goutal et Alibert, maître de conférences

1-« Contacts préalables avec les entreprises », « connaissance du marché fournisseurs », en quoi consiste réellement le « sourcing » ?

Présenté comme la recherche d’une plus grande efficacité de l’achat public, par un rapprochement de l’offre et de la demande, le « sourcing » consiste, pour l’acheteur, à réaliser des consultations du secteur économique concerné par son projet de marché en vue de préparer sa procédure de passation, mais aussi de déterminer précisément le besoin à satisfaire. Les articles 4 et 5 du décret du 25 mars 2016 consacrent la possibilité d’organiser, en conséquence, des échanges préalables avec les entreprises. Elus et agents sont donc fondés à « prendre des contacts », directement ou à l’occasion de salons professionnels et de forums organisés par une ou par plusieurs entreprises d’un secteur donné (fréquent dans le domaine de l’innovation numérique, par exemple), ou par l’accueil de ces structures dans ...

Article réservé aux abonnés gazette

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Anticiper en toute sécurité votre «sourcing» : les cinq questions à se poser

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement