Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Santé

Les hôpitaux de proximité chargés de « muscler » l’arsenal contre les déserts médicaux

Publié le 25/05/2016 • Par La Rédaction • dans : France

Medecin à l'hôpital
Fotolia
La loi de financement de la Sécurité sociale pour 2015 définit ce qu’est un hôpital « de proximité », nouveau statut ouvrant droit à un financement dérogatoire. Très attendu, un décret vient d’en préciser les critères d’éligibilité. Environ 250 établissements sont concernés, dont les ex-hôpitaux locaux. Leur rôle dans la lutte contre les déserts médicaux est réaffirmé par le gouvernement.

« Adapter les  hôpitaux de proximité » était l’un des douze engagements du Pacte Territoire santé du 13 décembre 2012. L’article 52 de la loi du 22 décembre 2014 de financement de la Sécurité sociale (LFSS) pour 2015 (article L162-22-8-2 du code de la Sécurité sociale) établit deux critères de qualification de ces hôpitaux de proximité :

  • établissement de santé public ou privé qui contribue, par des coopérations avec les structures et professionnels de médecine ambulatoire et avec les établissements et services médico-sociaux, à l’offre de soins de premier recours dans les territoires qu’il dessert ;
  • établissement de santé public ou privé qui exerce une activité de médecine mais pas de chirurgie ou d’obstétrique.

Le modèle de la tarification à l’activité (T2A) n’étant pas jugée adaptée aux hôpitaux de proximité, la LFSS 2015 leur a ouvert le droit à un financement mixte tarifs nationaux des prestations / dotation forfaitaire pour leur activité de médecine, à compter du ...

Article réservé aux abonnés gazette

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Les hôpitaux de proximité chargés de « muscler » l’arsenal contre les déserts médicaux

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement