En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Déposez votre CV Fournisseurs du secteur public

Logo Gazette.fr

7

Commentaires

Réagir

Collectivités

Le bashing des élus et des fonctionnaires, un filon « printanier » en or !

Publié le • Par • dans : France

7

Commentaires

Réagir

Page Facebook de Capital © Compte Facebook de Capital

L'émission Capital, diffusée dimanche 22 mai au soir sur la chaîne M6, était consacrée aux collectivités et au « grand gaspillage » de nos élus. Un thème très « fédérateur » qui fait chaque année les beaux jours de la petite chaîne qui monte. Quitte à épuiser le filon.

 

Des déclarations d’impôts et des calculatrices, des mots qui claquent comme un coup de fouet à l’oreille du citoyen lambda- « scandale » et « gaspillage » - une voix-off anxiogène : le décor est planté !  Dimanche 22 mai, Capital avait pris pour thème les collectivités, autant dire que le bashing des élus était donc au rendez-vous.

Et l’émission intitulée « Régions, départements, mairies : nos collectivités nous ruinent » a évidemment été un succès d’audience pour la chaîne avec près de 2,8 millions de téléspectateurs réunis derrière leur petit écran (11,7 % des parts de marché ) pour suivre le grand micmac de la fusion des régions, et « les folies des grandeurs » de certains élus, avec leur construction de pont improbable et de pôle culturel surdimensionné.

Un thème qui a permis à M6 de décrocher la 6ème place, dans le classement des audiences par chaîne publié le lundi matin.

Capital et ses maronniers

Les élus et les fonctionnaires semblent en tout cas véritablement inspirer les journalistes de Capital, puisque l’année passée à la même époque, M6 proposait déjà à ses téléspectateurs de lever un coin du voile sur le « grand gaspillage » d’argent public opéré par nos élus.

Et dans cette émission, il était encore question de déclarations d’impôts, de calculatrice et d’élus qui « cèdent à la folie des grandeurs » avec des projets « délirants ou inutiles ». Mais le petit plus de ce Capital, diffusé le 17 mai 2015, était bien sûr l’enquête sur les avantages des fonctionnaires territoriaux !

Une réussite puisque avec 3,7 millions de spectateurs scotchés à leur écran -ce qui représente 15,9 % des parts de marché- la chaîne s’était hissée ce soir-là à la seconde place des audiences ! A noter que selon le site Fan2TV.com cette performance avait permis à Capital de signer « la 8ème meilleure audience de l’année de M6 (juste derrière Zone interdite). Un niveau que Capital n’avait plus atteint depuis le 17 novembre 2013 ».

Un filon en or que Capital a bien l’intention de décliner sous toutes les coutures, puisqu’en février dernier, la chaîne avait déjà diffusé une émission consacrée à un autre « grand gaspillage »…celui des fonctionnaires l’Etat.

Une émission qui avait réuni 2,1 millions de téléspectateurs, un million de moins que celle consacrée aux territoriaux ! A quand celle dédiée à la fonction publique hospitalière ?

Haut de page

7

Commentaires

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

7 Commentaires

Ajouter un commentaire
  1. 1. isa 29/05/2016, 16h51

    Je travaille dans la Territoriale depuis 1984, et suis souvent très critique envers les émissions de nos médias. Mais pour celle-ci, je n'ai rien trouvé à redire, tout est malheureusement vrai, même si tout n'est pas toujours aussi pire partout. Il y a quelques bonnes choses de faites !
    Ce qui est intéressant, c'est qu'on ose aujourd'hui parler de ces problèmes, qui viennent du fait qu'il n'y a pas de réelles responsabilités personnelles dans toutes les décisions prises par nos élus ou nos diverses administrations.

  2. 2. pov citoyen 28/05/2016, 09h30

    Vous ne manquez pas d'air Mr le commentateur.
    Je ne suis pas fanas des émissions à scandale, sauf que dire la triste vérité ne s'appelle pas du bashing.
    Dire que des élus mégalos dépensent l'argent qu'ils n'ont pas, mettent en place des services qu'ils ne savent pas financer, s'octroient des avantages honteux, c'est du bashing, cela?
    Certes, je connais des élus honnêtes. Mais c'est l'arbre qui cache la forêt.
    Pour paraphraser Renaud, "pendant la guerre, y'avait pas beaucoup de Jean Moulin", ben aujourd'hui, y'a pas beaucoup d'abbé Pierre chez nos élus, y'a surtout des gens sans scrupule trop rapidement, prêt à s'en mettre plein les poches (y compris en nature) et qui s'accrochent à tous crins...

  3. 3. Henri Tanson 26/05/2016, 09h52

    Il fait arrêter de n'analyser la Fonction publique que sur l'angle économique en oubliant que c'est d'abord et avant tout un choix politique, un choix de société.
    Vouloir une Fonction publique, un service public important, ça a un coût.
    Décider que chacun, à n'importe quel endroit du territoire, a le droit de pouvoir bénéficier de mêmes services, c'est un choix politique.
    Il est de bon ton de critiquer mais cette critique n'est pas innocente : quand on veut se débarrasser de son chien, on annonce qu'il a la rage...
    On veut de débarrasser de la Fonction publique.
    On veut réduire l'Etat à la portion congrue.
    Qui : "on" ?
    Le néo-libéralisme qui est aux commandes à Bruxelles.
    J'en ai un peu marre de ces articles, soi-disant de fond, qui n'explique jamais les vrais raisons qui sont derrière tout cela.
    Parce qu'en politique, rien n'arrive par hasard. Nous serions un peu naïfs ?
    Il faut toujours aller chercher un peu plus loin que les apparences, les raisons de tout.
    La presse est vraiment faiblarde de ce côté-là. Elle joue sur la naïveté, ou bien, elle est naïve elle-même ?
    Je dis ça...

  4. 4. paslyonnais 25/05/2016, 12h28

    Tous ceux qui ne sont pas fonctionnaires n'aiment pas les fonctionnaires....c'est de la ségrégation sociale...il n'y a pas de religion ou d’ethnie mais il s'agit de la même haine, basée sur des aprioris et le non connaissance de l'autre. Dans ma famille, les privés, s'opposent toujours aux publiques?????? C'est facile de taper toujours sur les mêmes.

  5. 5. Roberto 25/05/2016, 10h11

    Le " bashing " quès acco ?

  6. 6. Aniki 25/05/2016, 09h25

    Vive la transparence!

    Si les Elus étaient de bons gestionnaires, sérieux et soucieux de l'intérêt général, ça se saurait tout autant!
    Vous dites "bashing" des Elus?
    Je dis moi qu'il n'y a jamais de fumée sans feu!
    Mais c'est d'en l'air du temps de se victimiser...

  7. 7. manava sur le grill 24/05/2016, 20h36

    Quant à moi, j'ai regardé les enquêtes de Thomas Brown sur la trois, un fonctionnaire de police qui bosse bien mais aux Etats Unis d'Amérique et qui résout ses enquêtes efficacement tellement que je me suis endormi et lundi, au travail j'ai résolu plusieurs dossiers territoriaux. La sixième chaine fait son succès sur les fonctionnaires territoriaux et d'Etat ; tout va bien si ce n'est que c'est trop tôt de critiquer les treize régions toutes neuves qui n'ont pas eu le temps de faire leurs preuves. Il n'ont qu'à aller voir du côté du PSG, des fans zones, du foot, de l'UEFA ; là c'est pire ; l'argent est le roi et ce, depuis plusieurs années.

  1. Ajouter un commentaire

      Votre e-mail ne sera pas visible

    Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.