Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Argent public

Evaluations des politiques publiques : oui mais concrètement ?

Publié le 20/05/2016 • Par Emilie Denètre • dans : France

reunion_sgmap
ed
Le SGMAP, le secrétariat général pour la modernisation de l'action publique, organisait jeudi 19 mai, un séminaire visant à faire le point sur les évaluations des politiques publiques (EPP), lancées par le gouvernement depuis 2012. Le but ? Estimer leurs impacts concrets et les changements qu'elles ont pu impulser. Retour sur un cas concret dans le Val d'Oise avec ses réussites et ses échecs.

Au milieu des différents directeurs de services ministériels, réunis hier à l’initiative du SGMAP, Lansana Touré, directeur adjoint Vie sociale du conseil départemental du Val d’Oise, était un peu la voix des collectivités territoriales. Car si les EPP sont souvent menées à l’initiative d’un ministère, elles impactent fortement les collectivités territoriales. Notamment lorsqu’il s’agit de mettre en œuvre les préconisations.

Quand les EPP font place à l’expérimentation…

Et c’est donc le cas avec une évaluation menée en 2013 sur la gouvernance territoriale des politiques d’insertion et de lutte contre l’exclusion, une EPP portée à l’époque par la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS) en partenariat avec l’Assemblée des départements de France. Il s’agissait alors de rendre plus efficace la politique de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale. Un champ où effectivement une myriade ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Evaluations des politiques publiques : oui mais concrètement ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X