En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Déposez votre CV Fournisseurs du secteur public

Logo Gazette.fr

 

Réagir

Accueil de la petite enfance

« Impossible d’atteindre la création de 100.000 places de crèches d’ici 2017»

Publié le • Par • dans : A la une, France

0

Commentaire

Réagir

NE PAS REUTILISER © ERIC LE BRUN – LIGHTMOTIV

Le 3 mai 2016, le conseil d’administration de la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf) a fait le bilan 2015 de la convention d’objectifs et de gestion (COG). Malgré les incitations financières de la Cnaf, les communes continuent à bouder la construction des crèches. Le budget d’action sociale continue sa sous-consommation chronique, rendant inatteignable l’objectif de création de 100 000 places d’accueil collectif d’ici à 2017. Jean-Louis Deroussen, président du conseil d’administration de la Cnaf, revient sur ce bilan.

Comment expliquez-vous la sous-consommation du Fonds national d’action sociale (Fnas) pour la troisième année consécutive ?

Il y a d’abord eu un démarrage difficile en 2013, avec la signature tardive de la COG 2013-2017, puis les élections municipales de 2014 ont freiné les investissements. En 2015, on retrouve une pente de création d’équipements assez correcte, même si au final, il nous apparaît impossible d’atteindre la création de 100 000 places d’ici à 2017, étant données les difficultés financières des collectivités territoriales. Mais ce n’est que partie remise.

De toute façon, le Fnas ayant été rebasé en 2014 , même si les collectivités souhaitaient soudain investir massivement, nous ne pourrions pas aujourd’hui atteindre cet objectif. A partir du moment où le Fnas était rebasé, il aurait fallu infléchir les objectifs en proportion.

Lire aussi :
Créations de places en crèches : querelle de chiffres au sommet

En 2015, le Fnas a été sous-consommé de 300 millions d’euros. Quelles sont les lignes budgétaires qui ont été les moins consommées ?

La ligne sur les rythmes éducatifs était 250 millions d’euros. La moitié seulement environ a été consommée. En 2013, on ne savait pas combien de communes allaient entrer dans le dispositif en faisant appel aux CAF. Lorsque les collectivités continuent à faire de la garderie, sans projet éducatif, nous ne finançons pas.
Rappelons que 60% seulement des communes ont signé un projet éducatif territorial (Pedt). De plus, même si les collectivités mettent en place des activités, toutes les familles n’y font pas appel. C’est notamment le cas lorsque les communes choisissent de regrouper les heures en fin de semaine. Or nous ne payons que si les enfants sont présents. Une sous-consommation en investissement et en fonctionnement des crédits liés aux crèches reste importante.

La décision de la Cnaf d’augmenter les crédits d’investissement de 2 000 euros par place en novembre 2014 a-t-elle eu un impact sur les décisions d’ouverture des ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Nouvel utilisateur ? Créez votre compte

Offre pour l’ensemble des agents de votre collectivité, demandez un devis

Haut de page

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés Enfance et famillePetite enfance

VOUS ÊTES ABONNÉ AU MAGAZINE LA GAZETTE DES COMMUNES

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Le numéro d'abonné se trouve sur l'emballage plastique du magazine. Il s'agit de la série des 8 ou 9 premiers caractères du code présent au-dessus de l'adresse postale. Il peut comporter un / ou une lettre.

Dans les exemples ci-contre, les numéros d'abonné sont :
1/1234567 ou A1234567

J'ai jeté l'emballage du magazine. Comment retrouver mon numéro ?

Demandez votre numéro d'abonné auprès du service abonnement : 01 40 13 50 65

VOUS ÊTES ABONNÉ A LA GAZETTE OU AU CLUB PREMIUM

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné vous a été envoyé par e-mail.
Il est composé d’un chiffre puis d’un slash (/) suivi d’une série de 7 chiffres
(exemple : 1/2345678)

Vous ne retrouvez pas votre numéro d’abonné ?

Demandez le auprès du service abonnement :
0 820 320 901 (Numéro Indigo : 0.12€TTC/min)