Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Sécurité civile

SDIS 51 : l’agglo de Châlons-en-Champagne suspend ses paiements

Publié le 18/05/2016 • Par Frédéric Marais • dans : Régions

sapeurspompiers
JP
La communauté d’agglomération Cités en Champagne conteste le montant de sa participation et reproche au service départemental d’incendie et de secours de la Marne l’absence de critères de répartition du financement entre communes et EPCI depuis 2002, au mépris, selon elle, du Code général des collectivités territoriales.

Par une délibération en date du 24 mars 2016, la communauté d’agglomération de Châlons-en-Champagne (Cités en Champagne) a décidé de suspendre sa contribution au budget de fonctionnement du Sdis de la Marne au titre de l’année 2016. Soit la somme de 5,1 millions d’euros dont elle fait consigner chaque mensualité auprès de la Caisse des Dépôts en attendant le règlement du litige.

Cités en Champagne a saisi en parallèle le tribunal administratif pour contraindre le Sdis à appliquer les articles L1424-35 et R1424-32 du CGCT qui imposent à son conseil d’administration de fixer les modalités de calcul et de répartition des contributions des communes et des EPCI.

Situation figée – « Le montant actuel de notre contribution s’appuie sur le montant des salaires versé par la ville de Châlons-en-Champagne aux sapeurs-pompiers en 2002, année de la départementalisation, explique Eliane Jannot, directrice générale adjointe. Depuis, le Sdis nous demande une contribution qui est celle de 2002 augmentée chaque année de l’inflation. Ce n’est pas légal, comme l’a rappelé la cour administrative d’appel de Marseille dans une affaire opposant la ville de Cannes au Sdis des Alpes-Maritimes, puisque le Sdis aurait dû arrêter des critères de calcul et de répartition entre les communes et les EPCI. Quatorze années de départementalisation auraient dû permettre de mutualiser les moyens et de lisser les participations des collectivités, au lieu de figer la situation. Cela constitue une rupture ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Régions

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

SDIS 51 : l’agglo de Châlons-en-Champagne suspend ses paiements

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X